Acorelle a une solution pour votre pilosité !

Les beaux jours arrivent, et les gambettes sont de sortie. Il va donc falloir exterminer le poil, et gérer la repousse ! Il existe désormais l’épilation définitive pour venir à bout des indésirables mais le budget reste conséquent. Heureusement, une nouvelle génération de produits Bio vient à notre secours grâce à Acorelle. Ralentir la repousse des poils, diminuer leur nombre et les rendre plus fins, tout en hydratant votre peau, ça vous dit ?

Acorelle est une jeune marque, née en 2006 près d’Agen, au cœur du Lot et Garonne. Régis Lelong, fort de 15 années d’expérience dans la beauté conventionnelle, a créé le laboratoire Odysud en en lui donnant une orientation Bio et éthique. Animé d’une réelle conviction et doté d’une grande expérience du marché,  il est un guide vers plus de sincérité. Adepte de la cuisine végétarienne grâce à son épouse et convaincu de la nécessité d’une consommation plus durable, il souhaite qu’ Acorelle soit une marque engagée et indépendante : “créer des cosmétiques bio va plus loin que la beauté”. C’est une démarche d’engagements et d’éducation des utilisatrices, en prenant des positions claires sur des sujets polémiques comme les filtres solaires, la pierre d’alun,  ou encore les colorations capillaires. Leur nouvelle gamme de soin anti-repousse va justement en ce sens.

Acorelle est partie du constat que 100% des femmes aimeraient avoir moins de poils, dont 10% qui souffrent d’une pilosité importante. Ils ont donc cherché à développer deux gammes anti-repousse : un programme quotidien et un programme intensif.

Pour ralentir le plus efficacement la repousse des poils, il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène pré et post épilatoire. Quelques jours avant l’épilation, bien gommer les zones à épiler afin d’éliminer les peaux mortes et éviter l’apparition de poils incarnés.

Ensuite, la méthode que vous utiliserez pour vous épilez sera déterminante quand à la vitesse de repousse de vos poils. Une épilation à la cire sera peut-être plus douloureuse mais retardera notablement la repousse des poils.

C’est post-épilation que les soins Acorelle entrent en jeu. Les pores de la peau sont ouverts et absorbent facilement le produit.  Appliquer ensuite quotidiennement sur la zone épilée, jusqu’à l’épilation suivante. Le sérum lui, s’utilise en cure et non toute l’année : quotidiennement durant 1 à 2 mois après l’épilation et ceci 2 à 3 fois par an.
La synergie d’actifs proposée par Acorelle, qui a demandé trois années de recherche et de développement, associe trois actifs végétaux reconnus pour leur action sur la pousse du poil :

  • L’extrait de Truffe noire, qui oriente les cellules souches à produire de la peau plutôt que de nouveaux poils.
  • L’huile de Souchet, est hydratante et antioxydante en raison de sa teneur en vitamine E, et est utilisée traditionnellement pour limiter la repousse.
  • L’extrait d’arbre à cire (Morella cerifera), qui inhibe les récepteurs qui stimulent la repousse du poil.

On retrouve également dans la composition de l’eau de citron, de l’eau d’hamamélis (qui “coupe le feu” du rasoir et/ou de la cire), du beurre de karité, de l’extrait de pépins de courge, et de l’acide salicylique issu du saule (un kératolytique qui aidera à éviter tout poil incarné). De nombreux tests ont été effectués, dont voici les résultats :

 

La gamme anti-repousse d’Acorelle est la seule certifiée en bio à l’heure actuelle, alors si on testait ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free