Bien choisir son poisson

Faire attention aux saisons
Comme pour les fruits et légumes, la consommation de poisson doit suivre un calendrier des saisons, qui s’adapte aux périodes de reproduction. On évite donc d’acheter les poissons pendant leur période de reproduction, ou quand les juvéniles sont petits. Dans l’ensemble, sachez que vous pouvez consommer, en été, du thon, des sardines et du maquereau. En hiver, optez plutôt pour du hareng, du merlan, du lieu ou des coquilles Saint-Jacques. La raie, le cabillaud, la dorade, et le grondin peuvent se consommer toute l’année, tout comme les moules, même si elles sont plus savoureuses entre septembre et janvier. Vous pouvez aussi demander conseil à votre poissonnier.

Vérifier la fraîcheur des produits
Quelques critères physiques peuvent vous aider à voir si le poisson est bien frais : il doit avoir une apparence visqueuse et brillante, sa chair doit être ferme, ses pupilles bien ouvertes, et ses branchies rouges. Plus un poisson est pêché près de chez vous, et plus il sera frais (résistez donc à l’envie d’acheter des poissons qui viennent de l’autre bout du monde).

Repérer les labels
Trois grands labels peuvent guider vos achats :
– MSC, attribué aux pêcheries qui s’assurent de la pérennité des stocks de poissons.
– AB, qui certifie des poissons n’ayant pas reçus d’antibiotiques, et qui ont été exposés à de faibles risques de pollution.
– Le Label rouge, qui garantit des techniques de pêche sélective, et l’arrêt de la pêche en période de reproduction.

Se renseigner

– L’Union internationale pour la conservation de la nature ou l’ONG Greenpeace mettent régulièrement à jour des listes des espèces de poissons menacées.
– Sachez aussi que l’ONG SeaWeb Europe et la Fondation Goodplanet ont mis au point une application gratuite pour connaitre l’état des stocks des poissons les plus consommés. Elle s’appelle « Planet Ocean ».
– Enfin, certains poissons sauvages peuvent être contaminés par des substances chimiques. Limitez votre consommation à deux portions par semaine.

*FAO : agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture

Crédit photo : Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free