Bientôt un label «fait-maison» dans les restaurants

Après « maître-restaurateur », « restaurants de qualité » ou encore « restaurateurs de France », c’est un logo « fait-maison » qui devrait bientôt arriver dans nos restaurants. Un amendement gouvernemental initié par la ministre de l’Artisanat, Sylvia Pinel, a été ajouté au projet de loi sur la consommation pour valoriser les plats cuisinés entièrement sur place à partir de produits bruts. « C’est une avancée majeure en faveur de la transparence des assiettes, de la traçabilité des produits, des circuits courts et de l’emploi », s’est réjouit Thomas Thévenoud, député PS de Saône-et-Loire et auteur d’un amendement sur le sujet, sur son site. Il faut dire 31% des restaurateurs déclarent utiliser des produits industriels, d’après un sondage du Synhorcat, le syndicat national des hôteliers et des restaurateurs. Un chiffre bien en deçà de la réalité d’après certains observateurs qui estiment plutôt qu’ils seraient entre 70 et 80 %.

Mais malgré les avancées, le projet de loi n’est pas épargné par la critique. Des restaurants rappellent qu’il est inévitable que certains produits, comme les haricots verts, soient déjà prêts et surgelés car du « fait-maison » impliquerait un surcoût de personnel pour les préparer. Les consommateurs sont-ils prêts à payer ? De son côté, Didier Chenet, Président du Synhorcat, estime qu’« en apposant cette signalétique, (les restaurateurs) souligneront de facto que les autres plats proposés à la carte ne sont que le fruit d’un « réchauffage » de produits industriels ou d’un « assemblage » de produits semi finis tout autant industriels. Il y a donc fort à parier qu’ils s’abstiendront de faire figurer sur leurs cartes et menus l’appellation « fait maison ». » La mesure serait soit vidée de son sens, soit incitera les professionnels à tout faire sur place.

Reste maintenant à attendre le passage du projet de loi devant le Sénat en septembre, puis son retour à l’Assemblée Nationale à la fin de l’année. D’ici là, des modifications au texte auront peut-être été ajoutées.

Et vous, cuisinez-vous à la maison à l’aide d’ustensiles de cuisine saine comme ceux proposés par les marques Aubecq et Beka ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free