Brandade de hareng fumé et patate douce

Voici ma version « twistée » de la brandade, habituellement réalisée à partir de morue salée et de pomme de terre. Personnellement, j’adore le goût fumé du hareng qui apporte plus de caractère à cette brandade. Le côté sucré de la patate douce vient contrebalancer la puissance du fumé, et sa couleur orangée apporte de la gaîté à un plat habituellement un peu triste sur le plan visuel. Au lieu d’utiliser des oignons pour faire revenir le poisson, j’ai choisi de faire fondre des poireaux qui sont excellents avec le hareng.

Ingrédients

Éplucher les patates douces puis cuire à la vapeur ou dans l’eau bouillante (20 à 30 minutes).

Laver le poireau puis émincer très finement en entier. Et oui, même le vert se mange. On ne jette rien !

Disposer l’émincé de poireau dans une casserole à fond épais avec ½ cuillère à café de gros sel. Mélanger puis faire chauffer à feu moyen avec un couvercle. Lorsque le couvercle est chaud, réduire le feu au minimum et laisser étuver 15 minutes.

Découper les filets de hareng fumé en petits dés puis les ajouter aux poireaux avec un peu d’huile d’olive. Faire revenir 15 minutes environ.

Égoutter les patates douces puis écraser au presse-purée.

Dans un plat à gratin, disposer un fond de patate douce écrasée, puis une couche de hareng fumé, puis une deuxième couche de patate douce. Terminer par du gruyère râpé.

Gratiner au four une dizaine de minutes à 210°C.

Pour une présentation plus jolie, utilisez des plats individuels allant au four plutôt qu’un gros plat à gratin. Cela vous évitera d’avoir à découper périlleusement des parts inesthétiques à servir à vos convives.

Priscilla du blog Mangez-Moi.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free