Canada : les caribous menacés d’extinction

Les loups sont-ils responsables du déclin de la population de caribous ? Le gouvernement de Colombie-Britannique l’affirme. Il a donc décidé d’abattre, depuis des hélicoptères, 184 prédateurs : 24 dans les monts South Selkirk, où la population de caribous est passée de 46 en 2009 à 16 l’année dernière, et 160 dans les montagnes South Peace, où le ministère est sûr qu’au moins 37% des caribous ont été tués par des loups. Pour mesurer l’impact des abattages, une zone sera toutefois laissée vierge dans le secteur de South Peace.

Une situation aberrante pour les écologistes

« La cause du problème des caribous, ce n’est pas le loup, c’est la perte d’habitat et l’empiètement de l’homme sur son territoire », a déclaré Ian McAllister sur la chaîne CBC. Avec son association Pacific Wild, il regrette que le gouvernement ait laissé s’installer ces dix dernières années des industries pétrolières et forestières qui ont fragilisé l’habitat des caribous.

Conscient du problème, le gouvernement de Colombie-Britannique explique qu’il « ne peut répondre aux besoins vitaux de ces hardes (de caribous) à court terme », et que les méthodes traditionnelles (chasse, piégeage…) n’ont pas fait baisser le nombre de loups, espèce non-menacée dans la province canadienne.

En 2012, le gouvernement estimait la population de caribous à 1.100 individus, et prévoyait de dépenser jusqu’à 30 millions de dollars pour les protéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free