Ces (fausses) idées reçues sur le henné

Si il y a bien un produit naturel qui a mauvaise presse, c’est le henné. Oublié par les femmes dont il fait partie de la culture, bête noire des coiffeurs et modifié par les industriels, cette dernière décennie a mis a mal tous les bienfaits de ce trésor de la nature. Alors aujourd’hui il est grand temps de lui redonner ces lettres de noblesse et de vous donner les réponses à toutes ces fausses idées reçues sur le henné :

idées reçues henné

Le henné contient de dangereux composants

À la base, le henné est simplement le résultat du broyage des feuilles d’un arbuste, le Lawsonia inermis. Comment est-on donc passé d’une plante broyée à un produit contenant des ingrédients synthétiques et toxiques ? Encore une fois, c’est entièrement de la faute de ces industriels qui, dans leur recherche continue d’efficacité et de rendement, ont dénaturé le vrai henné. Aujourd’hui il existe donc des faux hennés, vendu comme étant naturels, qui contiennent des sels métalliques ou encore du plomb. En plus d’être extrêmement dangereux pour la santé ils rendent les cheveux imperméables en les enrobant et en ne laissant plus rien passer. Cette action dure très longtemps et a de nombreuses conséquences, c’est pourquoi il est primordial de savoir distinguer le vrai henné du faux !

Le henné n’est qu’une coloration naturelle

Le vrai henné ne fait pas que colorer les cheveux, c’est un soin extraordinaire pour ceux-ci. Il est gainant, apporte force et volume. Il apaise le cuir chevelu, lutte contre les pellicules et stoppe la chute des cheveux. Bien utilisé, c’est une véritable cure beauté pour votre chevelure. Le seul bémol est qu’avec l’accumulation il a tendance à lisser la fibre capillaire et donc détendre les boucles et les ondulations.

Le henné colore les cheveux en orange

Et bien non ! Le henné véritable dispose naturellement d’une palette de couleurs riches et toutes plus belles les unes que les autres. Et si on y ajoute des plantes tinctoriales, vous pouvez être sur de trouver ce qu’il vous faut. Le henné pousse en Afrique du Nord et en Asie. Plus vous allez vers l’ouest et plus sa couleur fonce. Le henné du Maroc, le plus connu en France, est celui qui donne cette coloration orangée, mais ce n’est pas le seul ! Par exemple le henné d’Egypte donne des reflets roux et cuivrés et celui du Yémen un rouge vibrant alors que celui du Rajasthan donne un marron/acajou. Il existe même un henné neutre, qui ne colore pas. C’est en fait un arbuste cousin du Lawsonia inermis qui a les mêmes propriétés sur les cheveux mais qui n’offre aucune coloration.

henné greenweez

Après un henné je ne peux plus faire de colorations

Comme nous l’avons vu précédemment on retrouve sur le marché des faux hennés. Une des conséquences que je vous évoquais est celle de ne plus pouvoir faire de colorations pendant un très long moment au risque de s’abimer les cheveux durablement. Ceci dit, ce qui est une vérité absolue pour ce faux henné ne l’est pas pour le vrai henné. En effet, le henné n’étant finalement qu’une plante, vous pourrez envisager de faire une coloration après. Bien sûr il faudra respecter un certain délai de quelques semaines entre les deux mais c’est tout à fait possible.

Le henné abime et assèche les cheveux

Cette idée reçue est, en partie, vrai. Mal préparé le henné est sec et assèche les cheveux lorsqu’il est posé trop longtemps. En revanche, il est assez facile de contrebalancer cet effet avec des agents hydratants. Après avoir ajouté de l’eau à votre henné et avoir formé une pâte homogène, ajoutez du yaourt nature, de l’aloé véra, du sirop d’agave ou du miel. Ajoutez-en jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et brillante et qu’elle ait la texture d’un yaourt brassé. Vous verrez, cette petite astuce change tout !

Alors prêtes à tenter l’aventure ? Sur Greenweez.com vous trouverez les henné de la marque Beliflor et Khadi qui sont de très bonne qualité. Pour craquer c’est ici !

Asmae du blog takeitgreen.fr

 

One thought on “Ces (fausses) idées reçues sur le henné

  1. je n’utilise que des colorations belliflore quel temps faut il respecter entre une coloration et du henné ?
    merci de votre réponse car j’ai les cheveux très secs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free