Cet hiver, skiez écolo !


Choisissez une station écolo
Rues piétonnes, tri sélectif, respect de l’architecture locale, énergies nouvelles, récupérateur d’eau… Les stations de sports d’hiver dévalent les pentes « tout schuss » pour faire respecter leurs montagnes. A savoir : plusieurs dizaines de communes ont signé la Charte nationale en faveur du développement durable dans les stations de Mmontagne en collaboration avec l’Ademe.

D’après l’Eco-guide des stations de montagne, publié par l’association Mountain riders, les stations de ski françaises ont fait de gros efforts pour mieux concilier activité touristique et environnement. Ainsi, sur les 79 stations évaluées par Mountain Riders, 66% «traitent convenablement» les eaux usées, 46% organisent une journée de ramassage des déchets et sensibilisent les skieurs à ne pas jeter leurs mégots sous les télésièges, environ un tiers sont accessibles en transports en commun et 20% s’approvisionnent en électricité renouvelable, via des «certificats d’énergie verte» contractés avec EDF. Mieux encore : environ une station sur cinq privilégie la rénovation ou la réhabilitation de logements anciens plutôt que d’en créer de nouveaux qui grignoteraient la montagne. 

Il existe désormais un label, baptisé Flocon vert, qui identifie et récompense les stations les plus respectueuses de la planète au travers de 31 critères.

Optez pour du matériel durable
Emprunter, acheter d’occasion ou louer sur place… C’est plus économique et plus écologique. Si vous optez tout de même pour l’achat, l’éco-guide du matériel de montagne publié par Mountain Riders vous aidera à vous repérer parmi les différentes marques. En effet, ce guide vous présente les actions concrètes des fabricants indispensable pour distinguer les marques selon des critères sociaux, environnementaux et d’éco-conception. Sachez ainsi que certaines marques comme Patagonia, Timberland, Lafuma, ou encore Kanabeach ont des lignes de vêtements  réalisés à partir de bouteilles en plastique recyclées, coton biologique, laine traitée sans chlore, chanvre, polyester recyclé, des skis en bois, etc. Autre marque responsable : Picture Organic qui propose des vestes, des bonnets ou encore des pantalons éthiques, biologiques et technologiques.

Essayez le slow ski
Fini la course sur les pistes enneigées ! La tendance est au slow ski inspiré du mouvement éco-gastronomique, le slow food. Initié par la station italienne de Breuil-Cervinia, ce nouveau concept épicurien prône la tranquillité et le bien-être. On admire les paysages, on prend son temps, on choisit des activités comme la raquette ou les promenades à cheval…

Préservez la nature
Quand vient l’été à la montagne, la neige fond : tout ce qui a été jeté pendant l’hiver – papiers gras, emballages, chewing-gum, etc. – se retrouve donc dans les pâturages et dans les rivières. Chaque année, des journées nationales de ramassage sont organisées. La campagne 2012 du collectif de ramassage de déchets en montagne a mobilisé près de 7200 volontaires sur 100 spots. Au total, 50 tonnes de déchets ont été ramassées, soit une moyenne de 500 kg ramassés par station… Faites donc l’effort de trouver une poubelle ou ayez sur vous un sac pour jeter vos déchets.

Crédit photo : © dell – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free