Comment se protéger des ondes

C’était le 17 avril dernier. Un homme de 32 ans a été indemnisé par la Maison départementale des personnes handicapées de l’Essonne pour son électrosensibilité. Une première en France, car ce trouble n’y est pas reconnu comme une maladie. Pourtant, il entraînerait tout un tas de symptômes dérangeants : fourmillements, nausées, maux de tête, anxiété, insomnies, ou troubles digestifs.

Le sujet est tel, que même les politiques s’en sont emparés. En janvier 2014, l’Assemblée a adopté une proposition de loi « relative à la sobriété, à la transparence et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques ». Un texte très modéré qui met en place un principe de précaution : les équipements Wi-FI seront interdits dans les crèches et les garderies, tout comme la publicité pour téléphones ciblant les moins de 14 ans. La concertation et la transparence seront de mise au niveau local.

 En attendant que cette loi entre en application, sachez qu’il existe de nombreux produits pour réduire votre exposition aux ondes :
– des étuis pour téléphone portables, comme ceux proposés par Isophone, eWall ou E-Smog Tec
– des vêtements spécifiques : caleçons, pyjamas, bandeaux de grossesse…
– de la peinture à mettre sur les murs de votre maison
– des multiprises blindées
– des rideaux en coton et en fil de cuivre…  

En plus de ces objets, vous pouvez respecter quelques règles simples dans votre quotidien :
– évitez de placer les appareils (ordinateurs, téléphones portables, radio-réveil…) à moins de 30 cm de la tête, notamment quand vous dormez
– préférez les liaisons filaires au WiFi
– débranchez les appareils inutiles le soir
– utilisez un téléphone dont la valeur de DAS (Débit d’Absorption Spécifique) est la plus basse possible
– envoyez des SMS, ou utilisez le haut-parleur et le kit mains libres
– faites attention aux plus petits : pas de babyphones près de la tête des bébés, pas de combiné sur le ventre des femmes enceintes, pas de téléphone pour les moins de 15 ans…
– évitez de vous déplacer en téléphonant, car le mobile émet plus d’ondes pour trouver l’antenne la plus proche
– ne placez pas votre téléphone près du coeur, de la hanche ou des parties génitales
– enfin, limitez le nombre et la durée de vos appels

2 thoughts on “Comment se protéger des ondes

  1. Bonjour,

    Enceinte, je viens d’acheter la ceinture Bellyamor pensant la porter lorsque je sors en ville, si je me trouve dans les ondes (hors de chez moi), s’il y a le wifi chez moi.
    Or, je viens de refeuilleter le livre “Réduire les ondes électro-magnétiques, c’est parti !” de Carl de Miranda qui dit qu’il ne faut pas porter ce genre de vêtements longtemps. Je cite “Comme nous le verrons ci-dessous, ces vêtements ne sont recommandés que pour des usages ponctuels et ne devraient pas être portés longtemps.” “… ne pas dormir ou passer trop de temps à proximité d’un tissu de protection, en respectant une distance d’un mètre minimum, ce qui exclut les vêtements longuement portés. Le corps énergétique, électromagnétique doit pouvoir respirer librement et les protections anti-ondes peuvent constituer une barrière contraignante pour lui aussi.”
    Du coup, je suis perdue, je me demande si je ne dois pas retourner ma ceinture de grossesse ? Que croire ? Qui croire ?

    Vous remerciant,

    Mme Fleuret

    1. Bonjour, je pense que suivre les recommandations de Carl de Miranda ne vous oblige pas à retourner votre ceinture de grossesse. Comme il l’explique, il ne faut pas la porter trop longtemps, ce qui ne veut pas dire de ne pas la porter. Gardez_la peut être pour l’extérieur et chez vous débranchez le wifi pour passer en filaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free