De nouveaux labels pour consommer local

Qui ne s’est pas déjà demandé pourquoi on trouvait des légumes d’Amérique latine ou d’Afrique sur nos étalages alors qu’on produit les mêmes en France ? Pour garantir au consommateur l’origine locale d’un produit, à la fois par son lieu de production mais aussi de transformation, les régions Aquitaine et Midi-Pyrénées ont lancé lors du dernier salon de l’agriculture « Bio Sud-Ouest France », une marque commune pour valoriser leur filière biologique. 

A ce jour, environ 15 produits sont déjà estampillés de ce nouveau logo : jus de tomates et de carottes, confitures, mirabelles séchées… L’objectif est d’abord de faire connaître la marque dans tout le Sud-Ouest, puis d’envisager l’exportation dans d’autres régions. 500 produits devraient être labellisés d’ici l’année prochaine.

Qu’en est-il au niveau de la restauration ? Comment savoir d’où viennent les légumes de la salade composée ou les pommes de la tarte que l’on déguste à la brasserie du coin ? Pour répondre aux interrogations des clients et valoriser les bonnes pratiques, le CERVIA (Centre régional de valorisation et d’innovation agricole et alimentaire) a mis en place un label, appelé « Des produits d’ici, cuisinés ici ». Lancé en février dernier, ce label identifie les restaurateurs franciliens qui cuisinent local. Une manière de valoriser les productions « Made in Ile-de-France » dès lors qu’elles existent. Le restaurateur s’engage également à cuisiner les produits sur place.

Connaissez-vous ainsi le chou de Pontoise, l’asperge d’Argenteuil ou le poireau de Gennevilliers ? L’Ile-de-France est aussi une grande productrice de betteraves, de pois, d’orge et de féveroles (plantes légumineuses) et la première région productrice française de persil, radis et cresson ! Elle est même autosuffisante en salade et en blé tendre… Au total, on y trouve plus de 5 000 exploitations agricoles. Plus de 50 restaurants ont déjà adhéré à ce label et donc à sa charte d’engagement. Pour en dénicher un, cherchez donc le logo mettant en scène la tour Eiffel dans les racines d’un oignon, un des produits typiques du terroir francilien. Du bistrot de quartier au grand étoilé, on y trouve entre autres, Le Galopin, Le Sergent Recruteur et Itinéraires, tous fraichement récompensés au Guide Michelin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free