Découverte de l’Ayurvéda

Je ne sais pas vous mais pour ma part l’Inde et sa culture m’ont toujours attirée. Il y a quelques années j’ai découvert l’ayurveda et ses bienfaits et depuis je m’intéresse de plus en plus à cette médecine. Originaire d’Inde, l’ayurveda n’est affiliée à aucune religion et préconise l’équilibre parfait des différents éléments qui constituent chaque être humain. J’ai fait la découverte l’ayurveda avec les poudres dites ayurvediques : neem, amla, ortie…

Autant de noms qui ne me disaient rien il y a quelques années et qui font aujourd’hui partie intégrante de ma routine beauté. L’ayurveda ne se limitant pas qu’à cela, j’ai approfondi mes connaissances et me suis rendue compte que cette médecine comportait bien des conseils qui, une fois appliqués dans ma vie, m’ont beaucoup aidée, c’est pourquoi aujourd’hui j’ai voulu partager ce trésor culturel avec vous :

Les principes de l’Ayurveda

“Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester”. Ce proverbe à lui seul résume parfaitement l’approche de la médecine ayurvédique. Résolument holistique, elle soigne l’humain en prenant en compte sa singularité contrairement à la médecine conventionnelle qui elle soigne la maladie et ses symptômes. D’ailleurs, au fur et à mesure de mes lectures et de mon expérience, je me rends compte que l’approche des médecines dites alternatives est la plus complète, mais ça c’est un autre débat 😉.

Le praticien ayurvédique veut guérir son patient en aidant à se ré-équilibrer, à retrouver son équilibre mental et physique. Cet recherche d’équilibre est la base de l’ayurveda, qui estime que les déséquilibres sont la véritable cause des maladies. L’ayurveda considère qu’un mode de vie équilibré, en harmonie avec les éléments qui nous constituent, permet d’être en bonne santé et heureux. Lorsque cet équilibre est rompu, la maladie apparait. Les “traitements” de cette médecine seront alors des moyens d’atteindre à nouveau l’équilibre. Et cela passe par la nourriture mais aussi par le soin du corps et de l’esprit. Dans la médecine ayurvédique, les deux sont intimement liés. Alors sur quoi se base cet équilibre et comment fait-on pour l’atteindre ?

Les éléments et les doshas

D’après la médecine ayurvédique, les hommes sont composés de cinq éléments : l’air, la terre, le feu, l’eau et l’éther. Chacun de ces éléments fait partie de la constitution de chaque être et est présent de manière plus ou moins importante, c’est ce qui caractérise la singularité d’un individu. Ces cinq éléments combinés et dans la proportion qui est unique à chacun créent trois énergies vitales : les doshas. L’équilibre et le changement constant des éléments qui nous constituent vont déterminer la nature de chacun en prenant en compte les aspects émotionnel, intellectuel et physique. Ainsi nous avons tous un ou deux dosha(s) dominant(s) qui résultent de l’équilibre des éléments qui nous constituent. Un surplus de notre dosha dominant entraine un excès de celui-ci et donc encore une fois un déséquilibre.

En analysant nos doshas, le praticien ayurvédique pourra déterminer quelles sont les sources de la maladie et quels sont les “traitements” les mieux adaptés. Son but est de rééquilibrer les 3 doshas, en analysant notre physique, notre manière de nous alimenter, notre façon de dormir ou même de transpirer, autant de critères qui peuvent paraître risibles au premier abord mais qui sont les conséquences directes de la combinaison d’éléments qui nous constitue. Les trois doshas ont tous des caractéristiques différentes et il est intéressant de les comprendre.

  • Vata : la combinaison de l’air et de l’éther (l’espace). Vata est la force qui contrôle les mouvement de notre corps et notre métabolisme : rythme cardiaque, système nerveux, échange intracellulaire, respiration et digestion.  L’énergie Vata est présente dans la vessie, les os, les oreilles, la peau et le gros intestin. Les émotions de Vata sont la joie, la créativité, la générosité, l’anxiété, la peur, la douleur, la vitalité et la légèreté.
  • Kâpha : la combinaison de l’eau et de la terre. Kâpha est la force qui lie le corps et les éléments qui le composent : chaleur corporelle, humidité, force, immunité, énergie et endurance. L’énergie Kâpha est présente dans le cou, la nuque, la poitrine, la gorge, la langue et les articulations. Les émotions de Kâpha sont l’amour, le pardon, la compassion, la concentration, la patience, la stabilité, l’avarice et le courage.
  • Pitta : la combinaison du feu et de l’eau. Pitta est la force qui régit la digestion, l’assimilation et l’absorption de la nourriture. L’énergie Pitta est présente dans la peau, les yeux et dans tout le système digestif (intestin grêle, estomac, duodénum, foi et pancréas. Les émotions de Pitta sont la jalousie, la colère, la violence, la haine, l’ambition, la confiance, le courage, le bonheur et l’intelligence.

Si vous souhaitez découvrir quel est votre dosha dominant, vous pouvez faire ce test.

Les traitements ayurvédiques

Dans l’ayurveda, le praticien a le choix en ce qui concerne les traitements qu’il vous préconisera. Ici on s’attaque au mode de vie de la personne afin de l’améliorer et chaque programme est personnalisé. Les différents leviers qui permettre à l’ayurveda de rétablir l’équilibre sont :

  • L’alimentation, comme vu plus haut les aliments sont considérés comme étant également composé d’un équilibre entre les 5 éléments. Les propriétés de chacun des aliments vont aider à ré-équilibrer les doshas. D’ailleurs les épices ont une place prépondérante dans l’ayurvéda.
  • Les soins corporels, Greenweez.com propose d’ailleurs tout un rayon cosmétiques ayurvédiques. Les odeurs et les composants jouent un rôle clé dans l’apaisement des doshas.
  • Les massages ayurvédiques
  • L’hygiène de vie, avec une adaptation du rythme de sommeil et des activités de la journée
  • Le sport et en particulier le yoga
  • La méditation, car comme expliqué précédemment l’esprit et le corps sont intimement liés
  • Les médecines alternatives comme la lithothérapie et l’aromathérapie

Bien évidemment il est nécessaire de s’adresser à un praticien pour avoir un programme complet et pouvoir bénéficier de tous les bienfaits de cette médecine. Bien que ce soit l’une des plus vieille du monde, les ouvrages en français manquent cruellement et il est difficile d’en maîtriser tous les aspects seuls. Pour trouver un praticien près de chez vous, vous pouvez cliquer ici.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné envie de découvrir l’ayurveda et ses secrets !

A très vite,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free