Des bougies parfumées, oui, mais naturelles !

Ils sentent bon et leurs effluves remplissent les pièces, mais leurs parfums peuvent cacher des produits hautement toxiques. Le "plan d’action sur la qualité de l’air intérieur", rendu public en octobre dernier par le gouvernement, comporte ainsi une mesure exigeant l’interdiction des bougies et des encens les plus polluants. En effet, non seulement leur pollution est massive, mais en plus certains sont vendus avec l’argument de "purifier" l’air.

Les principales substances toxiques émises par l’encens sont le benzène, classé cancérigène, et le formaldéhyde, un gaz irritant pour le nez et les voies respiratoires. Pour les bougies, il s’agit également du formaldéhyde, mais aussi de l’acroléine, une substance toxique notamment présente dans la fumée de cigarette.

On oublie donc les bougies en paraffine, un dérivé du pétrole, pour privilégier celles à base de cire végétale. Vous en trouverez, entre autres, chez Ecodis avec la gamme de bougies Blue fabriquées artisanalement en Allemagne. La cire est chauffée au bain-marie par un système alimenté à l’énergie solaire. Elle est ensuite teintée avec des pigments naturels non toxiques.

Autre marque responsable : BsaB qui propose des bougies en cire de soja, enveloppes bambous et noix de coco, mèches de coton non blanchi. Encore plus originale, The Greatest Candle Of the World qui recycle l’huile végétale de cuisson pour fabriquer ses bougies ! A l’approche des fêtes de fin d’année, on se laisse enfin séduire par les bougies 100% végétales de Florame « Noël en Provence » et « Vive le Vent » qui sentent bon les huiles essentielles biologiques.

Crédit photo : © auryndrikson – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free