Des fruits et légumes à la sortie du train

Pommes de terre, salades, courgettes, framboises, pommes… Les fruits et légumes envahissent les gares ! Une fois par semaine, des maraîchers locaux viennent vendre leur production du jour directement aux consommateurs. Une formule qui fait gagner du temps aux voyageurs, mais qui est aussi très écologique : les produits sont locaux (il y a peu de transport et de rejet de CO2), parfois bio, et vendus directement par le producteur (il n’y a pas d’intermédiaire, ce qui aide les petits exploitants). Les maraichers aussi y trouvent leur compte, car ce rendez-vous fixe leur permet de vendre une partie de leur production en dehors des marchés.

Selon les gares, les jours, les horaires et les prix de vente varient, mais il est conseillé aux producteurs de proposer des paniers entre 5€ et 20€ selon leur taille. « Chaque vendredi, le panier varie tout en comptant à chaque fois cinq fruits et légumes, expliquait Benoît Hnatyszyn, directeur de l’association Saint-Fiacre, à SudOuest. S’abonner pour plusieurs paniers est également possible. À terme, nous proposerons des recettes pour donner des idées aux consommateurs. »

Depuis son lancement, l’opération « Paniers fraicheur » rencontre un véritable succès. Rien qu’en Ile-de-France, plus de 7 tonnes de fruits et légumes sont vendus chaque semaine. Mais l’opération n’est pas seulement disponible en région parisienne : aujourd’hui, plus de 13 régions de France l’ont adoptée (Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Alsace, Pays de la Loire, etc.).
N’hésitez pas à vous renseigner sur le site TER de votre région ou directement en gare auprès du producteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free