Des substances toxiques dans la quasi-totalité des produits ménagers

Le magazine 60 millions de consommateurs a publié en avril son enquête sur les produits ménagers contenant une ou plusieurs substances « indésirables » ; comprenez « allergisantes, irritantes, corrosives et/ou risquées pour l’environnement ». Une publication coup de poing qui blâme en particulier 8 produits de marques : le « Désinfectant pureté » de Dettol, portant pourtant la caution de l’Institut Pasteur, mais contenant du chlorure de benzalkomium « qui peut favoriser le développement de bactéries résistantes », explique le magazine. Monsieur Propre et Febreze en prennent aussi pour leur grade avec « Fraicheur du matin », où ont été retrouvés 4 parfums et 2 conservateurs allergisants. De même, pour le désodorisant d’oreiller « Sleep Serenity Lait Chaud et Miel », contenant des composés irritants, allergisants ou qui favorisent même la résistance des bactéries. Et les lessives ne sont pas en reste, comme le produit Minidou « Jardin de fraîcheur Eucalyptus et Fleur d’Ylang-Ylang », épinglé pour ses 6 conservateurs, 6 parfums allergisants et la présence de silicone dans sa formule.

 60 millions de consommateur met également en garde contre les produits superpuissants, comme Cillit Bang « Mousse Active », destinée aux salles de bain mais qui doit être utilisée « seulement en plein air » ! Le magazine pointe aussi du doigt les lingettes « biodégradables », qui ne le sont pas à 100 %, tout comme les produits « hypoallergéniques » ou écologiques qui contiennent également conservateurs et parfums allergisants.

Rappelons que les pictogrammes apposés sur les produits ménagers ne sont pas superflus, car ils attestent de la présence de produits chimiques dangereux

Le produit peut empoisonner à forte dose. Il peut irriter la peau, les yeux, les voies respiratoires. Il peut provoquer des allergies cutanées, une somnolence ou des vertiges. Le produit détruit la couche d’ozone.

Le produit peut tuer rapidement. Il empoisonne rapidement même à faible dose.

Le produit peut provoquer des brûlures de la peau et des lésions aux yeux en cas de contact ou de projection. Le produit ronge. Il peut attaquer (ronger) ou détruire les métaux.

Produit qui peut provoquer ou aggraver un incendie ; qui peut entraîner une explosion en présence de produits inflammables. 

Le produit peut s’enflammer au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique, sous l’effet de la chaleur, de frottements, au contact de l’air ou au contact de l’eau en dégageant des gaz inflammables.

Le produit peut exploser au contact d’une flamme, d’une étincelle, d’électricité statique, sous l’effet de la chaleur, d’un choc ou de frottements.

Le produit peut exploser sous l’effet de la chaleur (gaz comprimés, gaz liquéfiés et gaz dissous). Il peut causer des brûlures ou blessures liées au froid (gaz liquéfiés réfrigérés).

 Le produit peut provoquer le cancer. Il peut modifier l’ADN. Il peut nuire à la fertilité ou au foetus. Il peut altérer le fonctionnement de certains organes. Il peut être mortel en cas d’ingestion et de pénétration dans les voies respiratoires. Il peut provoquer des difficultés respiratoires ou des allergies respiratoires (ex. : asthme).

Le produit pollue. Il provoque des effets néfastes (à court et/ou à long terme) sur les organismes du milieu aquatique.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free