Du bio pour mes animaux

Selon la dernière enquête Facco/TNS Sofres menée à l’automne 2014, l’amour des Français pour les animaux ne faiblit pas, avec 63 millions d’animaux domestiques dans nos foyers.
De véritables membres de la famille, à qui l’on tient et qui méritent les meilleurs traitements. Ainsi, depuis plusieurs années, les grands groupes d’alimentation pour animaux de compagnie (dite « petfood ») surfent sur des tendances jusqu’alors réservées aux humains : bio, diététique, vegan…

Un marché très lucratif lorsque l’on sait que les Français ont dépensé près de 3,5 milliards d’euros pour l’alimentation de leurs toutous, matous et lapinous en 2015 (selon l’étude Prom’Animal).

La petfood bio arrive dans nos rayons

Côté rayons, « coffret traiteur », « sensations crunchy » et autres « recettes de campagne » se sont donc ajoutés aux offres « contrôle du tartre » ou « digestion sensible ».
Entre les deux, le bio joue des coudes pour se faire une place dans la petfood, avec des prix allant parfois du simple au double ; un paquet de 2 kg de croquettes au poulet pour petit chien vaut aux alentours de 7,45 € chez Pedigree, quand il coûte 15,25 € chez la marque bio Yarrah ou encore 16,95 € chez Nutro, non labellisé bio.
Des variations de prix qui ne promettent pas forcément une meilleure santé de l’animal mais des produits plus respectueux de l’environnement.

Choisir le bio pour ses principes

Comme nous le rappelle Géraldine Blanchard, vétérinaire spécialiste en nutrition, « le fait de préférer une alimentation bio pour son animal a les mêmes avantages et les mêmes contraintes que le choix d’une alimentation bio pour l’homme ».
En effet, le choix d’une alimentation bio se fait d’abord sur les principes de cette agriculture : une production dans un environnement préservé, sans OGM ni pesticides, assurant une gestion durable de l’agriculture et le respect du bien-être animal.

« Une croquette doit contenir tous les nutriments dont l’animal a besoin pour couvrir ses besoins nutritionnels, précise Géraldine Blanchard. Le fait qu’elle soit bio ne garantit pas que l’aliment est adapté à l’animal qui le consomme. »

Le plus important reste donc de fournir une alimentation équilibrée et adaptée à votre compagnon, la petfood bio répondant davantage à un engagement personnel qu’à un besoin nutritionnel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free