Eaux florales, ces eaux aux multiples bienfaits

 

eau florale

Quand l’on pense à l’aromathérapie, on pense en premier lieu aux huiles essentielles. Réputées pour leurs vertus, elles doivent toutefois être manipulées avec précaution, compte tenu de leur forte concentration en principes actifs, et sont donc déconseillées voire pour certaines interdites – entre autres – aux femmes enceintes et aux enfants en bas âge. Pour autant, l’aromathérapie ne se limite pas au seul usage des huiles essentielles ! Les eaux florales, moins connues, ne déméritent pas.

Huiles essentielles et eaux florales : quelles différences ?

Huiles essentielles et eaux florales sont toutes deux obtenues par distillation des plantes à la vapeur d’eau. Quand l’huile essentielle est constituée de la partie des composés aromatiques qui se décante en surface, l’eau distillée qui se trouve en dessous, enrichie de ces arômes, forme l’eau florale (qui contient donc des huiles essentielles à l’état de traces). Mêmes principes actifs, donc, pour les huiles essentielles et les eaux florales.

La différence entre huiles essentielles et eaux florales tient à leur concentration en principes actifs, beaucoup plus élevée pour les huiles essentielles, ce qui explique qu’elles soient déconseillées aux personnes sensibles comme les femmes enceintes et les enfants. A contrario, ces principes actifs étant beaucoup moins concentrés dans les eaux florales, elles ne connaissent pas de contre-indications…et, corrélativement, agissent plus faiblement.

Remarque : les eaux florales résultent de la distillation de la fleur. On les trouve parfois sous le nom d’hydrolat, ce terme générique désignant l’eau obtenue par la distillation des plantes, que la partie de la plante utilisée soit une fleur ou non.

Bien choisir son eau florale

D’une manière générale, on préférera utiliser des eaux florales bio, notamment celles certifiés Ecocert Cosmétique Biologique ou labellisés AB / bio européen, qui garantissent l’absence de pesticides et engrais chimiques de synthèse. En effet, les eaux florales concentrant les principes actifs des plantes dont elles sont extraites…En concentrent aussi les traitements chimiques si traitements il y a eu.

Et si l’on souhaite utiliser l’eau florale en usage interne, on vérifiera la présence du label AB, qui ne peut être apposé que sur les produits à usage alimentaire comprenant au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Comme les huiles essentielles, les eaux florales sont à choisir en fonction des petits maux que l’on souhaite traiter, et de la façon dont l’on souhaite les utiliser : en cosmétique, bien sûr, mais aussi en soins, ou même en cuisine, pour ceux pour lesquels l’usage alimentaire est autorisé.

Page 2 nous découvrirons comment utiliser et conserver nos eaux florales…Vous me suivez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free