Elevage: les émissions de gaz à effet de serre pourraient être réduites de 30%

Les émissions de gaz à effet de serre des différentes filières de production animale représentent 7,1 gigatonnes d’équivalent dioxyde de carbone (eq-CO2) par an, soit 14,5% des émissions de ce même gaz produites par l’homme et ses activités.

Ces gaz à effet de serre sont produits à 45% par la production et la transformation de fourrage, à 39% par les vaches lors de leur digestion, à 10% par la décomposition du fumier et le reste lors de la transformation et le transport de la production animale, selon le rapport "Tackling climate change through livestock: A global assessment of emissions and mitigation opportunities" de l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), basée à Rome.
 
Des réductions importantes – à hauteur de 30% – sont à la portée des éleveurs, par l’adoption plus répandue de meilleures pratiques et de technologies en matière d’alimentation, de santé et d’élevage des animaux, et de gestion du fumier. Ces gains passent aussi par le développement de technologies actuellement peu utilisées comme les générateurs de biogaz ou encore des dispositifs d’économie d’énergie.

Pour les bovins, il suffirait par exemple d’utiliser du foin qui se digère mieux. La génétique pourrait également être mise à contribution pour croiser des espèces afin qu’elles émettent moins de gaz…

Crédit photo : © talsen – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free