Elisez le Pinocchio de l’année

Le greenwashing, ou comment vendre un produit en faisant croire qu’il est écologique… alors qu’il ne l’est pas. Cette technique de vente abusive, qui renvoie une image positive de la marque, a connu son apogée dans les années 2000, et tend à diminuer grâce à la pression exercée par les ONG.

Mais pour l’association Les amis de la Terre, ce n’est pas suffisant : le décalage entre les "beaux discours" et la réalité est encore trop important. « Les multinationales profitent de vides législatifs, ne s’engagent que sur des grands principes généraux peu opérationnels, et ne sont pas redevables de leurs actes en cas de non-respect de ces approches volontaires. » Il faudrait donc instaurer un cadre juridique contraignant au niveau international. Mais là, un autre problème se pose : « Ces approches volontaires sont soutenues au plus haut niveau par des pouvoirs publics, qui privilégient souvent la compétitivité des multinationales aux droits de l’Homme et à la protection de l’environnement. »

Pour mettre un terme à cette situation, l’association a donc créé le prix Pinocchio du développement durable, un prix qui pointe du doigt les entreprises championnes du greenwashing. Chaque année, elle invite les internautes à voter dans trois catégories :
– « Plus vert que vert », pour l’entreprise ayant mené la campagne de communication la plus abusive
– « Une pour tous, tout pour moi ! », pour l’entreprise ayant le plus contribué à la destruction des ressources naturelles
– « Mains sales, poches pleines », pour l’entreprise ayant mené la politique la plus opaque au niveau financier

Parmi les nominés cette année, on trouve le Crédit Agricole, accusé de soutenir des entreprises qui détruisent les Appalaches aux États-Unis, Samsung, qui ferait travailler des mineurs de moins de 16 ans, et Shell, qui investirait en masse dans la fracturation hydraulique.

Si vous souhaitez participer au vote, c’est très simple, cliquez sur le lien.
Les résultats seront dévoilés le 18 novembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free