Gare au pollen !


Plus de 20% des Français sont touchés par des réactions allergiques dues aux pollens. Le grain de pollen, produit par les organes mâles des plantes, pénètre dans l’organisme par les voies respiratoires et peut provoquer une réaction du système immunitaire, avec des affections parfois sévères. 

Or, après un long hiver, le printemps 2013 devrait être très pénible pour les personnes allergiques et sensibles au pollen. Au lieu de s’étaler sur plusieurs semaines comme c’est le cas habituellement, la floraison se déroule dans un laps de temps beaucoup plus court. De fait, les stations de mesure du RNSA enregistrent des élévations spectaculaires des concentrations de pollen depuis mi-avril.

Comment vous prémunir ?

A l’extérieur, munissez-vous de lunettes de soleil, mais aussi de sérum physiologique pour soulager vos yeux. Pensez à consulter les bulletins du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) pour connaître les pics de pollutions aux pollens

Gardez un intérieur sain. Pour cela aérez, mais évitez d’ouvrir vos fenêtres entre 6h et 10h du matin, c’est en effet le moment de la journée où le pollen est le plus concentré dans l’air. L’après-midi ou le soir, ouvrez simultanément plusieurs fenêtres situées sur des façades opposées pendant au moins une heure. Attention par ailleurs à ne pas ramener du pollen chez vous. Pour cela, lavez-vous souvent les cheveux et les mains, et n’étendez pas votre linge dehors. 

Un purificateur d’air, est-ce vraiment nécessaire ? Oui, en cas d’allergie importante et récurrente. Investissez alors dans un purificateur d’air avec filtre en charbon actif. Ils sont très efficaces contre le pollen, à l’inverse des purificateurs qui ionisent l’air. Choisissez un filtre HEPA, « Haute Efficacité pour les Particules Aériennes ».

Faites-vous des infusions. La camomille est particulièrement recommandée pour réduire les irritations nasales et diminuer les démangeaisons des yeux. Pour vaincre les éternuements, nos grands-mères conseillent… les feuilles d’orties !

Misez sur les huiles.
Respirez quelques gouttes d’huiles essentielles de cèdre du Liban, d’estragon, de camomille, d’eucalyptus radié, de lavande aspic, de lavande vraie, de niaouli ou de pin sylvestre. Autres ingrédients naturels recommandés : l’huile de périlla qui est réputée efficace contre les symptômes allergiques et l’huile de Nigelle qui aide à renforcer les défenses naturelles en luttant contre les problèmes inflammatoires.

Sachez enfin que le sirop de Plantin est une préparation d’herboriste qui calme la toux et dégage les voies respiratoires. Et que vous pouvez aussi essayer les médecines douces comme l’acupuncture.
 
Crédit photo : © Eléonore H – Fotolia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free