Huiles artisanales : un amour transgénérationnel pour un savoir-faire unique



L’huilerie Vigean est avant tout une histoire de transmission, qui dure depuis trois générations. Pouvez-vous nous en parler ?
Mon grand-père André avait repris l’huilerie du village. Puis, très tôt, mon père est arrivé dans l’entreprise. Quant à moi, j’y suis depuis trente-deux ans ! L’activité des huiles biologiques a démarré en 1970, à l’époque où les labels émergeaient. Nous travaillions alors pour des marques de distributeurs, puis, à mon arrivée en 1984, je me suis rendu compte que nous allions dans la mauvaise direction. Avec notre qualité d’huile, nous n’étions pas reconnus à juste titre. À partir de là, tout a changé. Aujourd’hui, nous sommes présents dans les magasins spécialisés, sous notre marque.

Qu’est-ce qui vous a poussé à reprendre le flambeau ?
Quand j’étais tout petit, j’allais dans l’huilerie tous les jours en revenant de l’école. C’étaient les odeurs qui me plaisaient, surtout celles de l’huile de noix et de colza. Mon grand-père m’emmenait faire des tournées de ventes locales, jusqu’à mes 11 ans, les jeudis et samedis après-midi. J’ai été imprégné très tôt. Après des études à Orléans, je suis revenu pour travailler dans l’huilerie. Je fais souvent le parallèle avec les bonnes maisons de vin. Sous une même appellation, certains travailleront très bien, et d’autres moins. Ce n’est pas parce qu’on est bio qu’on est bons. Il y a des critères de transformation, de fabrication, etc. La graine est bio par définition mais ce n’est pas que ça. C’est ce qui fait notre différence sur le plan dégustatif. Grâce à cela, j’ai obtenu la reconnaissance de maître huilier en 2004.

Vous produisez des huiles biologiques traditionnelles depuis 1930. Quels sont les produits que vous avez récemment développés ?
Nous avons une gamme de quatre huiles : des essences de vie, faites par tranche d’âge. Nous avions l’envie de revenir avec ces essences pour les seniors, les mamans, etc., car nous sommes convaincus qu’on ne doit pas toujours consommer les mêmes huiles, mais varier en fonction de son âge et de ses besoins nutritionnels. Par ailleurs, nous voulons pérenniser notre activité, avec les meilleures qualités, les bons outils, et créer lorsque cela est possible. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free