Ils ont traversé la Manche en dirigeable électrique

Ils ont gagné leur pari.Gérard Feldzer, ancien pilote de ligne et chroniqueur de Transportez-moi sur France Info et Pierre Chabert, président de l’association Transocéans, ont traversé la Manche à bord d’un drôle de ballon dirigeable. Un engin qu’on croirait sorti d’un roman de Jules Verne.

Sa particularité ? Etre propulsé par de l’électricité. Une première réalisée en 2h23. C’est le meilleur timing établi dans la catégorie "ballon entre 400 et 800 mètres cubes", et le premier en dirigeable. Les deux pilotes avaient déjà tenté l’expérience en 2011, mais avaient dû abandonner à cause de la météo.

Pour les nouveaux recordmen, le défi était également écologique en montrant "comment se déplacer propre". Ils ont ainsi démontré, à bord de leur appareil Iris Challenger II de l’association Transocéans, que les transports propres ne sont pas un rêve, mais seront demain une réalité.
Au moment du gonflage du dirigeable, le ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, est allé rencontrer les pilotes. Il leur a adressé ses "plus vives félicitations" à leur arrivée. Prochains défis pour les deux compères : la Méditerranée en 2015 et l’Atlantique en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free