JOUETS SAINS POUR NOËL SEREIN (1/3): Les COV ? Non merci !

Novembre : les feuilles des arbres roussissent puis tombent, les températures se rafraichissent, la grisaille s’installe, et notre humeur est parfois (souvent ?) à l’image du temps : tristoune…

Mais novembre, ce sont aussi les prémices des préparatifs des fêtes de fin d’année, avec cette sempiternelle question : qu’offrir à nos chers bambins pour voir leurs yeux s’illuminer à l’ouverture de leurs cadeaux tant attendus ?

Peluches, jeux, jouets, en plastique, en bois ou même en bambou, classiques ou high-tech…le choix est si vaste que l’on ne sait plus où donner de la tête.

Et si l’on commençait déjà par se poser la question de la composition de ces jouets ? Bien qu’étant destinés à des enfants ils ne sont (malheureusement) pas exempts de substances nocives, parmi lesquelles les Composés Organiques Volatils (COV).

 Les COV, qu’est-ce que c’est ?

D’une manière générale, les COV sont des produits chimiques composés d’au moins deux éléments (parmi lesquels le carbone et l’hydrogène) et que l’on peut trouver sous forme de gaz dans l’atmosphère. Ils sont par ailleurs plus ou moins volatils : aptes à se propager plus ou moins loin de leur lieu d’émission. Ils peuvent donc impacter notre santé de manière directe ou indirecte (de par leurs conséquences sur l’environnement).

Les COV regroupent les hydrocarbures, les aldéhydes et cétones…mais aussi le méthane (émis par les animaux et les marais), qui est distingué de tous les autres COV, dits « non méthaniques » (COVNM).

D’où viennent les COV ?

Les COV proviennent majoritairement (à hauteur de 90%) de la nature : ils sont émis par les plantes, mais aussi par les zones géologiques contenant charbon, gaz naturel ou pétrole…

La quantité résiduelle est due aux activités humaines, et en premier lieu de l’industrie, avec l’utilisation de ces COV comme solvants (notamment pour les vernis, colles, encres, peinture…). On les trouve également en quantités non négligeables sur les zones ayant un lien avec l’utilisation du charbon, gaz naturel et pétrole (production, stockage, transport…), et, logiquement, dans le transport routier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free