Jour 7 : « De petits gestes éco-citoyens peuvent avoir un impact durable »

 

Marion : Le compostage de vos produits est-il à la portée du simple consommateur équipé d’un composteur, ou oblige-t-il à recourir à un mécanisme plus élaboré, nécessitant de les jeter avec les autres bio-déchets, à charge pour les services publics d’en assurer le compostage, étant mieux équipés pour ce faire que les particuliers?

Natracare : Les produits de la gamme Natracare sont compostables et biodégradables même chez soi !

Pour cela il vous faut un espace spécifique et une bonne installation en respectant certaines conditions de gestions pour un bon fonctionnement (température, aération, humidité, rapport carbone / azote).

Nous vous conseillons pour un compostage optimal de découper les serviettes afin que ces dernières se décomposent plus rapidement. De cette façon, vous pouvez rester assuré que la décomposition aura lieu en un an (bien entendu tout dépend des conditions de compostage).

Vous pourrez par la suite utiliser le compost sur vos plantes, qui donnera un terreau fertile tout en laissant une douce empreinte sur notre planète.

Comme quoi de petits gestes éco-citoyens simples peuvent avoir un impact durable.

 

Tous mes remerciements à l’équipe de Natracare de nous avoir consacré autant de temps afin que les protections d’hygiène féminines n’aient plus de secrets pour nous, pour ma part, c’est mission accomplie ! Pas vous ?

2 thoughts on “Jour 7 : « De petits gestes éco-citoyens peuvent avoir un impact durable »

  1. J’utilise les produits Natracare depuis mon accouchement tant les serviettes hygiéniques pour les suites de couche que les tampons après le retour de couche… très absorbants et confortables dans ces périodes où l’on en a bien besoin… et si en plus c’est compostable !

  2. Cette solution est déjà très bien, mais découper les serviettes, il faut le faire, et une année pour le compostage, ça me paraît long.
    Et il faut pouvoir composter.
    Mais ça reste toujours mieux bien sûr que le conventionnel, ne serait-ce que pour notre santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free