La campagne «Europe vs CO2» de Greenpeace

95g de CO2/km d’ici 2020 pour les moteurs classiques, 60g de CO2/km en 2025 afin de fixer le cap vers des véhicules très peu émetteurs. Voilà les normes souhaitées par Greenpeace en matière d’émissions pour réduire la pollution automobile. « En plus de rejeter des quantités considérables de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, les transports ont de nombreux impacts sur l’environnement aussi bien à l’échelle locale que globale, précise l’association sur son site Internet. Ils contribuent aux émissions de polluants, à l’artificialisation d’espace, à l’altération, la fragmentation et la destruction des habitats naturels, et à la pollution marine. Le transport routier est responsable de plus de 70% des émissions de CO2 des transports, ce qui équivaut à 20% des émissions totales de CO2 de l’Union européenne (UE). En outre, le secteur est responsable d’environ la moitié de la facture des importations de pétrole de l’UE, soit 300 milliards d’euros par an. »

Rappelons que la campagne de Greenpeace dénonçant le « côté obscur de Volkswagen » a porté ses fruits. A partir de 2020, le parc automobile de la marque allemande n’excédera pas les 95g de CO2/km, ce qui correspond à une consommation de 4l/100km. Cette décision devrait permettre d’économiser 4,5 millions de tonnes de CO2 pendant la durée de vie de cette nouvelle génération de véhicules, soit 1,8 milliard de litres de pétrole. « Nous espérons que l’engagement du leader européen des constructeurs automobiles sera réel et qu’il s’abstiendra de recourir aux failles de la législation pour tenir ses promesses, a déclaré Martina Holbach, chargée de la campagne climat et énergie de Greenpeace Luxembourg. Maintenant, c’est aux politiciens d’agir ».

Pour faire pression sur les dirigeants européens, mais aussi pour sensibiliser le grand public, l’association a lancé la campagne Europe vs CO2. Le site Internet a été pensé comme une bande-dessinée interactive, avec des bulles expliquant, par exemple, notre dépendance au pétrole. Déjà signée par plus de 50 000 personnes, la pétition en ligne vise les 75 000 signatures d’ici juin. Elle est accompagnée d’une vidéo en anglais, aux allures de jeux vidéo, signée Man+Hatchet. « L’écologie de combat » prend tout son sens dans ce court film, où le Parlement européen se fait attaquer par le monstre CO2. Un parlementaire lui rentre dedans à la manière du célèbre jeu vidéo « StreetFighter ». Maintenant, c’est à vous de jouer !
Plus d’infos : www.euvsco2.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free