L’acérola, pour faire le plein de vitamines C

L’acérola ne manque pas de surnoms. Parfois appelé « cerise des Antilles », « cerise ronde de Cayenne », ou « cerise des Barbades », ce fruit au gout acidulé est originaire du Mexique. Il fut longtemps utilisé dans les pays tropicaux pour soulager les diarrhées ou les troubles hépatiques. Les européens ont commencé à s’y intéresser durant le XVIIIème siècle ; c’est d’ailleurs le naturaliste suédois Linné qui finira par lui trouver son nom scientifique : Malpighia Glabra.

Aujourd’hui, les vertus de l’acérola sont bien connues. Antioxydant, stimulant, et reminéralisant, ce fruit participe au sevrage tabagique, aide à combattre les virus, booste l’organisme des femmes enceintes ou allaitantes, stimule les sportifs, apaise les personnes stressées, et renforce les os. Grâce à sa forte teneur en vitamines C (près de 40 fois plus qu’une orange ou un citron !), l’acérola est un allié incontournable pour faire le plein d’énergie. Et pour bénéficier d’un maximum de nutriments, il est préférable de consommer l’acérola bio ; le fruit reste ainsi naturel et sain.

Sur le continent américain, le succès de l’acérola ne se dément pas. Là-bas, le fruit est très souvent consommé sous forme de jus. En France aussi, il est de plus en plus facile de s’en procurer, surtout sur Internet où vous le trouverez sous différentes formes :

  • – en fruit entier
  • – en jus
  • – en poudre à diluer, un format économique et simple d’utilisation (versez une cuillère à café par jour dans de l’eau ou du jus de fruits)
  • – en complément alimentaire bio, un format pratique qui concentre tous les bienfaits du fruit. La marque Fructivia, par exemple, élabore ses compléments alimentaire bio à partir d’extraits de plantes, de jus de fruits, des fruits secs réhydratés et des cures (compléments alimentaires liquides). Notre conseil : prenez 1 comprimé par jour, de préférence le matin.

Grâce à sa richesse en vitamines et en nutriments, l’acérola vous permettra non seulement de garder la pêche à la rentrée, mais aussi de préparer l’arrivée de l’hiver. Cerise sur le gâteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free