Le carton, renouvelable par nature

« Aujourd’hui, la plupart des consommateurs ont compris que le recyclage* était important pour l’environnement. Il n’en est pas de même avec la notion de « renouvelabilité » », explique Chris Huntley, Senior Vice-President de Tetra Pak. Cette notion est simple : certaines matières premières, comme le bois ou la canne à sucre, repoussent après avoir été utilisées. D’autres, comme le charbon, le pétrole ou le gaz, sont présentes en quantités limitées sur Terre et ne se renouvellent pas. S’approvisionner en matières renouvelables permet donc d’éviter l’épuisement des ressources… mais, encore faut-il qu’elles soient bien gérées.

Car avec ses 173 milliards d’emballages produits en 2012, Tetra Pak est l’un des plus gros acheteurs de bois utilisé pour la fabrication du carton dans le monde. Il lui est donc essentiel de s’assurer de la bonne gestion de cette matière première. Pour cela, la marque s’est associée au label FSC (Forest Stewardship Council), l’un des plus exigeants en matière de certification forestière. « Une gestion responsable de nos forêts permet, d’une part, leur protection, et d’autre part, une ressource infinie en bois et en carton tant pour les industriels que pour les consommateurs », précise Dennis Jönsson, PDG de Tetra Pak.

La France, l’Italie et l’Espagne sont les premiers à lancer cette campagne d’information. Pour l’accompagner, la marque organise un concours de dessin pour les enfants de moins de 12 ans : « Dessine ta Forêt idéale ». Un voyage en Suède pour 4 personnes pour découvrir les forêts et leur préservation est à gagner. Bonne chance à tous !

Plus d’infos : www.renouvelableparnature.fr 

*Le recyclage limite les déchets et les dépenses énergétiques. Une tonne de papier-carton recyclée permet de fabriquer 2 170 caisses de 6 bouteilles, 4 125 boîtes à chaussures et 16 500 boîtes à œufs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free