Le charbon actif, vous connaissez ?

Chimiquement parlant, le charbon actif est un matériau constitué essentiellement de matière carbonée à structure poreuse. Ce charbon a la propriété de fixer et de retenir certaines molécules amenées à son contact. Les premières traces de son utilisation datent de l’Antiquité, avec des utilisations médicinales par Hippocrate. ou pour la purification de l’eau par les Égyptiens. Le charbon actif est produit à partir de matière organique végétale riche en carbone : bois, écorce, coques de noix de coco, coques de cacahuètes, noyaux d’olives; ou de houille, tourbe, lignite, ou encore résidus pétroliers. L’incroyable efficacité du charbon actif végétal et son mode d’utilisation, sont connus depuis des siècles. Mais quelles sont exactement ses propriétés, et comment l’utiliser ?

Au XXème siècle, la production de charbon actif s’industrialise, pour des applications nombreuses et variées: capture de polluant, procédés de séparation de gaz, etc. Des procédés de traitement physico-chimiques sont mis au point pour produire des charbons actifs ayant une meilleure efficacité, et se déroule en deux étapes :

  • La carbonisation : Le bois est calciné à une température variant entre 600 et 900° en l’absence d’air.
  • L’activation : Le bois est calciné une nouvelle fois à températures équivalentes, mais avec de la vapeur d’eau, de l’air ou du CO2. Se développe alors des micro-pores qui piégeront les molécules indésirables avec une surface de contact phénoménale : 1 cm3 de charbon pulvérisé présente une surface totale de 1 km2.

En France, le charbon végétal se fabriquait à partir du bouleau, du chêne, du hêtre, du peuplier, du pin, du saule ou encore du tilleul. Le charbon de peuplier, est aussi connu sous le nom de « charbon de Belloc ». Il se prépare à partir de pousses d’arbres de trois à quatre ans, qui sont calcinées en vase clos. Le charbon est bouilli dans de l’acide chlorhydrique dilué puis il est lavé, séché et pulvérisé. Il se conserve à l’abri de l’air pour éviter d’absorber les gaz atmosphériques et l’humidité. Il existe aussi un charbon animal fait à partir d’os d’animaux broyés puis carbonisés.

On possède désormais des preuves scientifiques, qui démontrent que le charbon actif absorbe tous les poisons, ainsi que les toxines d’origine bactériennes dans l’intestin. Le charbon est surement l’agent de décontamination le plus simple, le plus efficace et le moins cher sur le marché. Cependant, ce remède reste encore méconnu.

Le charbon végétal actif fonctionne comme une sorte d’éponge, pour le mercure, le plomb, les insecticides, les herbicides, et les hormones. On l’utilise le charbon activé pour désintoxiquer des analgésiques, des fébrifuges, certains stupéfiants et alcaloïdes, des antidépresseurs tricycliques, des solvants organiques, et de la majorité des médicaments à effets indésirables. Le charbon, libère l’intestin, et active la désintoxication de la lymphe et du sang.

Le charbon actif est décliné à toutes les sauces, et est très en vogue, on le retrouve :

  • En cuisine, comme colorant alimentaire : pains noirs, pâte à pizza noire, burgers noirs, boissons noires,etc…
  • En cosmétique, comme actif pour nettoyer les impuretés : masques, dentifrices, éponges konjac, déodorants, savons, etc…
  • En interne, pour lutter contre les flatulences et les troubles digestifs
  • En externe, pour assainir et désodoriser les plaies : cataplasmes, pansements occlusifs, etc…

 



Déodorant charbon et magnésium – 92g
Schmidt’s – 12,99€



Eponge Konjac au charbon de bambou –
DermoTechnic – 8,92€


Savon Le Docker au charbon actif – 95g La Savonnerie Bourbonnaise – 6,50€

Posologie : 

  • En cas d’intoxication sévère, la dose préconisée est de 50 g pour un adulte, de 1g/kg pour un enfant. Renouveler les prises de 20 g à 50 g toutes les  4 à 6 heures durant 1 à 2 jours. La quantité théorique du charbon activé doit être au minimum égale à 8 à 10 fois le poids de toxique ingéré. La marge de 10 fois est souhaitable. N.B : une cuillère à soupe contient environ 5 g de charbon.
  • Pour une cure détox, 30 g par jour à répartir en 3 prises pendant 3 semaines à un mois pour un adulte. Pour un enfant, remplacer les cuillères à soupe par des cuillères à café, et s’en tenir à 15 jours de cure. Astuce : boire l’eau charbonnée avec une paille pour éviter d’avoir les dents noires.
  • Contre-indications : le charbon peut avoir un effet constipant sur certaines personnes. Il inhibe les contraceptifs oraux et l’action de nombreux médicamentsIl faut donc le prendre plusieurs heures après avoir absorbé une autre substance chimique. Il peut tout à fait être pris pendant la grossesse.

 

Enfin, la dernière des propriétés du charbon actif, et probablement la plus impressionante, est sa capacité à purifier l’eau potable. Déjà connu des égyptiens 4500 ans avant JC, et utilisé par les japonais depuis des siècles. Le binchotan est un charbon actif obtenu à partir de branches d’arbres. Il est connu pour adoucir et purifier l’eau, ajouter des minéraux bienfaisants et absorber les goûts et les odeurs indésirables, comme le chlore. Chaque binchotan est nettoyé à la vapeur au préalable afin de s’assurer qu’il soit stérilisé et prêt à l’emploi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free