Le futur de notre agriculture

Rendez-vous incontournable, pour tous ceux qui s’intéressent à la richesse du monde agricole, le samedi 21 février s’ouvre à Paris le Salon de l’Agriculture.


Rendez-vous incontournable, pour tous ceux qui s’intéressent à la richesse du monde agricole, le samedi 21 février s’ouvre à Paris le Salon de l’Agriculture. L’année dernière, l’événement a réuni 600 000 visiteurs, qui sont venus rencontrer plus de 1 000 exposants, issus de 17 pays différents, et plus de 4500 animaux !

Cette année, signe d’un changement d’époque, le mot d’ordre se veut totalement inscrit dans la logique du développement durable. L’axe de communication retenu est le suivant : « Génération agriculture, produire aujourd’hui, nourrir demain, respecter toujours ! ». Le Salon propose ainsi un espace dédié au Jardin, à l’Environnement, à l’éco-habitat et aux nouvelles énergies. En outre, des conférences auront lieu sur l’agriculture bio.

Des initiatives à souligner quand on connait l’impact du secteur agricole sur l’environnement (pollution, utilisation excessive de pesticides et de fertilisants, contribution importante à la production de gaz à effets de serre, etc.). La France a un grand rôle à jouer dans l’évolution vers une agriculture raisonnée respectueuse de la terre puisqu’elle est le second exportateur mondial de produits agricoles et alimentaires derrière les Etats-Unis, mais devant le Canada et le Brésil.

Affiche 4x3-2009.qxd:-Alors que cette évolution nécessaire suscite beaucoup d’interrogations et de méfiance (dans un contexte européen où on commence à réfléchir à la réforme de la PAC), Nicolas Sarkozy a annoncé vouloir la création d’un groupe international de scientifiques sur le modèle du groupe d’expert sur l’évolution du climat (GIEC, qui a reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007), pour établir un diagnostic sur le fonctionnement des marchés des matières premières agricoles et la sécurité alimentaire. L’idée est de se préparer aux conséquences du réchauffement de la planète avec une gestion renforcée des risques climatiques et sanitaires. Une proposition à suivre…

En attendant, bonne visite du Salon de l’Agriculture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free