Le maraîchage urbain, pour bientôt ?

Culture à la ferme verticale
À l’instar de ses cousines de New York ou Montréal, la FUL – lisez Ferme Urbaine Lyonnaise – sera verticale et accueillera dans un premier temps des salades. Située au rez-de-chaussée, protégée de la lumière et des variations climatiques, la nursery fonctionnera en hydroponie (agriculture hors-sol), les jeunes pousses grandissant dans une solution nutritive. Enracinée dans une motte de terre mêlée de tourbe et plantée dans une gouttière remplie de substances nutritives, la plante circulera, au moyen d’un système de tapis roulant, d’étage en étage jusqu’à atteindre, à sa maturité, la serre installée sur le toit, bénéficiant alors de la pleine lumière qui lui confèrera croquant et belle couleur vert brillant.

Une culture raisonnée ?
Les arguments en faveur de l’écologie sont mis en avant par les concepteurs du projet, des chercheurs, ingénieurs et architectes d’expérience. Le rendement serait dix fois supérieur à celui d’une culture en plein champ, tout en nécessitant 90 % d’eau et de pesticides en moins. L’on avance même que les fruits et légumes issus de ce type de production seraient suffisamment sains pour répondre aux exigences d’un label "bio", lequel exclu cependant les cultures hors sol. Autre argument d’importance : le circuit court. La production est en effet destinée à une clientèle locale, ce qui évite les pollutions liées au transport voire au conditionnement. Enfin, les salades, vendues "vivantes" avec leur motte de tourbe, se conserveraient 15 jours au lieu de 2 ou 3.

Alors que la commune de Romainville (93) devrait démarrer son chantier de ferme à étages courant 2015, que la Mairie de Paris a lancé de nombreuses réflexions sur le sujet, la FUL devrait inaugurer sa première récolte en 2016. L’idéal serait de produire au dessus d’un magasin de grande distribution pour une vente directe avec 0km de déplacement. L’on chuchote que le toit du centre commercial de la Part-Dieu pourrait accueillir les premières salades…
Après les distributeurs de produits frais, les potagers gratuits, la cueillette urbaine serait-elle la prochaine tendance ?

Pour plus d’information sur le projet rendez-vous sur le lien suivant : http://www.projetful.fr

Crédits photos : Images FUL ©

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free