Le poisson, à consommer avec modération

Le poisson va-t-il avoir mauvaise réputation ? Après l’affaire de la commercialisation en France de saumons interdits, c’est au tour de l’ Agence de sécurité alimentaire (Anses) de mettre à mal l’argument-santé de la consommation de poisson. Dans un avis émis le 5 juillet, elle indique que les poissons « sont susceptibles d’être contaminés par des substances chimiques (PCB, methylmercure notamment) mais également par des micro-organismes (bactéries et certains parasites). » L’inquiétude face à la pollution des eaux et la contamination des poissons n’est pas nouvelle. En janvier dernier, une étude du PNUE (Programme des Nations Unies pour l’environnement) révélait déjà que la déforestation dans le monde avait contribué au rejet de 260 tonnes de mercure (auparavant contenus dans les sols) dans les rivières et les lacs, et que « la quantité de mercure présente dans les 100 premiers mètres des océans de la planète a doublé » en 100 ans.

D’après l’Anses, il est donc préférable de ne consommer que deux portions de poisson par semaine et de « varier les espèces et les lieux d’approvisionnement (sauvage, élevage, lieux de pêche) », surtout pour les populations sensibles, comme les femmes enceintes ou les enfants. Pour élaborer ces recommandations, l’Agence a étudié le niveau de contamination des poissons en dioxine, mercure organique (MeHg) et polychlorobyphéniles (PCB), tout en tenant compte des effets bénéfiques des oméga 3, principalement présents dans les poissons gras, sur la santé. Des études font état de leurs bienfaits pour la vue, pour le système cardiovasculaire ou pour prévenir certains cancers comme celui du sein ; l’Agence préconise donc de consommer un poisson gras (saumon, sardine, maquereau, hareng ou truite fumée) par semaine.

Pour limiter les risques de contamination, préférez un poisson labellisé « Agriculture biologique » ou « Label rouge », plus respectueux du bien-être animal, et cuisez votre poisson « à cœur » pour éliminer les micro-organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free