Le sport devient solidaire


Sport Sans Frontières en est convaincu : le sport est un outil majeur d’intégration en France comme à l’étranger. Le problème, d’après l’association, c’est que « la mobilisation des acteurs du sport est réelle, mais n’est pas pérenne, ni coordonnée… et rarement en faveur de l’éducation par le sport. ». Alors comment inciter les clubs à porter ce message ? Sport Sans Frontières a une solution : le label Club Solidaire.

Créé en septembre 2011, il a un triple objectif : promouvoir le rôle éducatif du sport, favoriser l’engagement citoyen des jeunes, et développer les actions solidaires des clubs amateurs et professionnels. Une ambition qui a tout de suite plu aux premiers clubs certifiés. « Nous apprécions l’idée d’intégrer et d’accompagner un mouvement initié par le monde sportif face à des enjeux de société essentiels pour l’avenir comme l’éducation, la mixité, la diversité », explique Christophe Le Bouille, président du Mans Sarthe Basket Pro A. De son côté, Jérémy Larson, membre de l’Elide Football Club, a été séduit par la dimension internationale de la démarche : « Nous aimons penser que notre petit engagement en apportera de plus grands et pourra aider les enfants de par le monde à pouvoir eux aussi « taper dans un ballon » et se construire avec le sport ! »

Pour obtenir le label, les clubs doivent signer la charte éthique les engageant à lutter contre la violence ou la discrimination et à favoriser le fair-play, le respect des règles et l’accompagnement social. Par la suite, ils doivent mener des opérations pour véhiculer le message, en organisant, par exemple, des collectes de fonds en faveur de projets d’éducation par le sport (billetterie ou tombola solidaire, tournois…), ou en adoptant une démarche responsable dans l’accueil des licenciés et spectateurs (accessibilité des infrastructures, sensibilisation des spectateurs, formation d’éducateurs…). « Si chaque sportif et chaque club décide de se mobiliser à son échelle, nul doute que le sport changera le monde », conclut Jérémy Larson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free