Les astuces de Jérémy Roy pour l’hiver

Jérémy a démarré le cyclisme en école à l’âge de 9 ans. Il est ensuite entré en équipe de France juniors puis espoirs, et entre dans la cour des grands à 20 ans suite à son résultat de vice-champion d’Europe à Athènes en 2003. Il est aujourd’hui membre de l’équipe FDJ et a remporté le Prix de la combativité du Tour de France en 2011. Jérémy est également un spécialiste des contre la montre : il a d’ailleurs cette année terminé 7ème au Chrono des Nations aux Herbiers. Jérémy est également ingénieur INSA en génie mécanique et automatique (major de promo en 2008). Il a aussi été chroniqueur pour l’équipe.fr jusqu’en 2013. Il a souvent eu l’occasion de se rendre dans des écoles, des centres de vacances, des centres d’activités jeunesse, où il partage et communique sur son expérience, face aux questions pertinentes des jeunes.

GWZ : Bonjour Jérémy, merci de bien vouloir nous confier quelques secrets de sportifs afin de se maintenir en forme tout l’hiver. Par ailleurs, pourquoi est-ce important pour un sportif pro de bien passer l’hiver ?

JR : l’hiver est primordial pour un sportif et d’autant plus pour un cycliste car il s’agit de l’entre-saison… Ce sera donc l’élaboration des bases de la future saison. Tout d’abord, il conviendra de faire un petit break sans vélo pour assimiler la saison, se ressourcer en famille, lâcher prise mentalement pour recharger les batteries musculaires mais surtout psychiques.

La reprise se fera en douceur via d’autres sports éventuellement et quelques tours de vélo. Mais il faudra se faire plaisir et faire du sport sans contraintes pendant le mois de reprise , en augmentant progressivement le volume de charge hebdomadaire en terme d’entrainement.

Enfin, en décembre, ce sera la construction de la saison prochaine : travail quantitatif alterné a du qualitatif, enchaînement de stage d’entrainement avec l’équipe. Ce socle de travail sera très important pour tout le début de saison. Et si une saison débute bien, il est plus facile de surfer sur la spirale positive que de courir après la forme.

Donc l’hiver est primordial et bien sûr, être en forme, en bonne santé et éviter les petits désagréments sont la clé d’une bonne préparation hivernale.

GWZ : Comment trouver la motivation pour s’entraîner en extérieur quand les températures chutent ?

JR : Par définition, la motivation est ce qui nous pousse à agir. Ainsi il est primordial de se fixer des objectifs, mêmes petits pour débuter.

Faites en l’expérience par vous-même. Pourquoi faites vous ceci ou cela, il y’a toujours un but. Donc si vous décidez de faire du sport d’extérieur en hiver c’est que vous êtes convaincu qu’il faut en passer par là pour atteindre votre objectif (compétition, chrono, santé, défi, préparation physique …)

Le froid n’est qu’un détail au final, on se protège facilement avec les vêtements techniques modernes sans ressembler à un bibendum. Bien sûr un froid sec ensoleillé est grisant en hiver. C’est plus compliqué quand il fait froid et qu’il pleut. Dans ce cas précis, il est opportun de switcher sur un entrainement en intérieur (gymnastique, gainage, renforcement tonique, cardio sur ergocycle, …). Il vaut mieux exceptionnellement faire repos (cela fait partie de la bonne gestion de l’entrainement ), ou allez en salle en cas de grosses intempéries pour éviter certains risques (glissades ou rhumes).

 

GWZ : Quels fruits et/ou légumes est-il utile d’ajouter à ses menus pour conserver tonus et forme en hiver ?

JR : Je ne vais pas être original mais la nature est bien faite. Privilégiez les produits de saison : toutes les variétés de choux sont excellentes pour l’organisme (Brocolis, choux-fleurs, choux de Bruxelles, chou romanesco, chou rouge, chou vert, chou chinois, chou frisé, chou cabus..) , de même les soupes de légumes (poireaux, navet, carottes, pomme de terre, courges ..) sont idéales en hiver car on a tendance à mois s’hydrater en journée.

Redécouvrez aussi des légumes de caractères : panais, céléri, topinambour, endives.

N’oubliez pas d’ajouter des partenaires santé à ces légumes : oignons et ails sont vos amis.

Pour les fruits version hiver : le kaki fait une grosse percée, les traditionnels oranges, kiwi, pommes, poires tiennent bien aussi.

Les fruits exotiques sont intéressants mais sont lestés d’une plus grand emprunte carbone à cause de l’importation.

 

GWZ : Quel produit de santé naturel recommanderais-tu pour renforcer le système immunitaire ?

JR : Il est facile d’ajouter au quotidien du curcuma, de la cannelle et du gingembre à nos préparations pour aider l’organisme à se défendre et apporter des antioxydants puissants ainsi que des propriétés anti-inflammatoires. L’hiver, j’y ajouterai en complément du cyprès et de l’échinacée pour renforcer encore plus les défenses immunitaires.

 

Toute l’équipe de Greenweez remercie Jérémy pour ses précieux conseils !

One thought on “Les astuces de Jérémy Roy pour l’hiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free