Les bienfaits des fruits secs bio

Qu’est-ce qu’un fruit sec ?
On appelle « fruits secs » des fruits frais dont la teneur en eau a été réduite par un procédé déshydratant, pour leur donner une plus longue conservation. Ils sont vendus pour être consommés tels quels et dans des recettes de cuisine, mais on en confectionne aussi des purées de fruits secs savoureuses.

Qu’est-ce qu’un fruit moelleux ?
Contrairement aux fruits secs, les fruits dits moelleux ont été moins déshydratés que les fruits secs, et du sucre et/ou du jus de citron leur sont souvent ajoutés ; c’est ainsi que sont préparés ce qu’on appelle ‘les fruits confits’.

Pourquoi choisir des fruits séchés bio?
Les fruits séchés sont tous bons au goût, mais pour profiter de leurs propriétés nutritionnelles au maximum, mieux vaut privilégier les fruits secs bio.
En effet, contrairement à la production conventionnelle, nul agent de conservation, sulfites, ou gaz bromure de méthyle n’est utilisé dans la production biologique.

Différences entre les fruits séchés par l’homme et les fruits naturellement secs
Alors que les fruits séchés par l’homme ont subi une déshydratation, soit par un système à air chaud, au four à bois ou conventionnel, les fruits à coque tels que les noix, les pignons et les noisettes sont naturellement secs.

Quels sont leurs bienfaits pour la santé ?
En général, les fruits séchés bio apportent entre trois et cinq fois plus de nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, fibres) que les fruits frais. Ils favorisent l’élimination du mauvais cholestérol et leur potentiel énergétique, dû aux glucides dont ils sont pourvus, permet une récupération optimisée après l’effort. Également riches en fibres et en antioxydants, les fruits séchés assurent un bon transit intestinal en raison de leur action laxative.
Les fruits à coque, en particulier, sont riches en omégas 3 et 6, bénéfiques à la santé cardiovasculaire.

Chaque fruit sec a sa spécificité. En voici quelques exemples :
– Le pruneau est recommandé pour son apport en potassium. Il contribue à améliorer la contraction musculaire et soulage la constipation.
– Le raisin, riche en minéraux (fer, magnésium, calcium) et en vitamines B, renforce le système nerveux, constitue un laxatif doux et donne de l’énergie.
– La banane, une autre source de potassium et de magnésium, renforce le système musculaire et bénéficie à la santé de la peau et des cheveux.
– Les figues, riches en calcium, sont très utiles pour garder des os forts et en santé.
– Les dattes constituent une source d’énergie appréciable, idéale pour contrer le manque de tonus et les petites fatigues.
– L’abricot, qui regorge de glucides et de vitamines du groupe B, est fort recommandé dans le contexte d’une activité physique de niveau élevé.
– Les fruits secs oléagineux (noix, noisettes) facilitent une meilleure récupération après l’effort.

Comment les consommer ?
On peut les croquer tels quels ou les ajouter à une salade, à du riz ou encore les consommer avec des céréales non sucrées. En Asie et au Moyen-Orient, les fruits secs font partie d’un nombre impressionnant de mets exquis.
Vous pouvez également les consommer en purée. Par exemple, la marque bio Jean Hervé propose une gamme intéressante pour varier les plaisirs.

Comment les conserver ?
Les fruits séchés bio se conservent le mieux dans un endroit frais et sec, entreposés dans des contenants hermétiques. Il est toujours préférable de les consommer rapidement, car certains d’entre eux (les fruits secs en coque surtout) peuvent s’oxyder.

Utilisation d’un deshydrateur
Il est intéressant de savoir qu’il est possible de préparer soi-même un assortiment de fruits secs bio en se procurant un déshydrateur alimentaire. Cet appareil électrique sert à retirer l’eau que contiennent les fruits et les légumes pour obtenir des aliments secs et nutritifs. En chauffant et en faisant circuler l’air dans une cage fermée, les liquides des fruits et des légumes s’évaporent. 

2 thoughts on “Les bienfaits des fruits secs bio

  1. sujet : le trempage des fruits à coque (tout comme les céréales complètes)
    merci pour cet article mais vous ne parlez pas de l’acide phytique des fruits à coque et des précautions à prendre.
    pouvez-vous approfondir un peu ce sujet?
    Merci
    Danielle K

    1. Merci Danielle pour votre commentaire. Voilà une idée pour un prochain article spécial fruits à coques, cela sera l’occasion d’en dire plus sur le sujet. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free