Les coupes menstruelles, pour une hygiène plus green

Une coupe adaptée à toutes les femmes
L’arrivée des coupes menstruelles, destinées à recueillir le sang des menstruations, est donc révolutionnaire. Mais le manque d’information pousse bien souvent les femmes à ne pas changer leurs habitudes. Pour commencer, il faut savoir que les cups sont confectionnées à partir de silicone souple de qualité médicale et donc sans aucun risque de réaction allergique. Ensuite, les femmes peuvent avoir une crainte quant à l’insertion de la coupe menstruelle. Aucun problème, puisque la forme de la coupe a été pensée pour adhérer parfaitement au corps féminin. Il suffit simplement de pincer la coupe, puis de l’insérer dans le vagin. Par ailleurs, il existe plusieurs tailles de coupes et plusieurs marques, notamment la coupe menstruelle Popolini, la marque Mooncup ou encore The Diva Cup.
La coupe menstruelle peut être placée sur une période de 12 heures, puis être changée. On peut donc l’utiliser la nuit sans problème, elle reste parfaitement en place. Pour la changer, il suffit de la retirer, de rincer sa coupe à l’eau bouillante, puis de la remettre en place. Aucun risque de fuites, la forme de la coupe recueille parfaitement les fluides, sans provoquer d’irritations ni de sécheresses, contrairement aux tampons. La coupe a également l’avantage de ne pas provoquer d’odeurs désagréables, comme c’est le cas avec les serviettes hygiéniques. Elle est donc plus hygiénique et plus pratique que les autres protections

Un acte écologique et respectueux de la nature
Quand on sait qu’une femme a ses règles environ 500 fois dans sa vie et qu’il faut environ 20 tampons ou serviettes hygiéniques lors d’une simple période de règles, on comprend l’impact que cela peut avoir sur la planète. En jetant ses protections périodiques dans les toilettes ou à la poubelle, on rejette plus de 11 000 protections en une vie. Une étude, réalisée par la Marine Conservation Society, menée sur les plages de Grande-Bretagne fait froid dans le dos : 29 protections hygiéniques ont été retrouvées tous les kilomètres ! Pour éviter de polluer les océans, il est donc très intéressant de changer ses habitudes. En adoptant une coupe menstruelle, on réalise également des économies, une coupe étant réutilisable plusieurs années. A terme, la coupe revient donc moins chère que les autres protections périodiques en vente sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free