Les DIY de Claire : Les lessives maison

La lessive est une dépense qui pèse sur les budgets et sur l’environnement. Les lessives industrielles se retrouvent dans les eaux usées qui une fois traitées en station d’épuration, sont libérées dans la nature. Elles génèrent une importante pollution de par la présence de molécules toxiques : des détergents, des phosphates, des chélates comme l’EDTA, des agents de blanchiment, de la javel, des colorants, des conservateurs, etc… C’est pourtant un produit assez simple à réaliser.

Attention, quelle que soit votre recette, vous n’obtiendrez jamais le même résultats qu’avec une recette du commerce. Les lessives industrielles sont très efficaces car elles sont prévues pour traiter toutes les sortes de taches. Il est donc indispensable de détacher votre linge avant lavage (en particulier fruits, œuf, sang, herbe, feutre, etc…). La saleté est éliminée soit de façon mécanique (le tambour qui tourne), soit grâce à l’eau chaude, soit grâce à des produits, le plus souvent les trois. Du coup, si on veut réduire les produits de synthèse, il va falloir jouer sur un de ces points, comme laver à 40°C au lieu de 30°C, ou faire tremper avant lavage.

Avant de laver votre linge, il va falloir le détacher. Vous aurez besoin de :

Pour “augmenter” l’action mécanique du tambour, vous pouvez ajouter des balles de lavage, des balles de tennis ou de golf, etc… Ces balles de lavage permettent de battre le linge, qui est ainsi mieux lavé, mieux rincé et moins froissé. Elles permettent aussi de réduire la dose de lessive utilisée et la quantité d’adoucissant, et donc d’améliorer les performances de votre machine.

1. Au savon de Marseille

Dissoudre 150 g de copeaux de savon de Marseille dans 3 litres d’eau chaude. Y ajouter 2 verres de bicarbonate de soude et bien remuer. Laisser “reposer” le mélange pendant 24h. Bien remuer à nouveau et mettre en bidon ou en bouteille. Agiter avant utilisation. Prévoir un bouchon doseur par machine.

 

2. Aux noix de lavage

La méthode est la même que pour la lessive au savon de Marseille sauf qu’on remplace le savon de Marseille par 8 demi-coques de noix de lavage .

 

3. A la cendre (potasse)

Les cendres contiennent environ 13% de potasse. Cet alcali permet de dissoudre la graisse et de détacher.

Verser 2 verres de cendre de bois dans un litre d’eau. Laisser décanter 24 h à 48 h en remuant régulièrement. Filtrer à l’aide d’une ou plusieurs étamines (ou encore avec un filtre à café, un vieux bas, des compresses stériles). Utiliser deux verres du mélange filtré, directement dans le compartiment de la lessive.

 

3. Aux feuilles de lierre

Plonger une cinquantaine de feuilles de lierre grimpant déchiquetées, car cette plante contient des saponines, dans 1 litre d’eau. Porter le mélange à ébullition et cuire une vingtaine de minutes. Laisser reposer 24 h. Filtrer et mettre en bidon, ou en bouteille. Si votre eau est très calcaire ou votre linge très sale, vous pouvez ajouter une cuillère à soupe de bicarbonate de soude au mélange.

Et vous, quelle est votre recette de lessive maison ?

4 thoughts on “Les DIY de Claire : Les lessives maison

  1. Lessive de lierre testée, rien à redire. Il faut l’utiliser dans le mois sinon elle risque de moisir.
    La lessive avec du savon 100 % coco, rien à redire aussi.

  2. Je tente la lessive à le cendre depuis quelques mois. Mais mon linge en sort un peu terne, un peu “grisâtre”. Je me demandais si je ne pouvais pas rajouter du bicarbonate (ou autre chose) pour aider… Mais comme je ne comprends pas trop ce qui se passe “chimiquement” avec tout ça, je prends volontiers les conseils ! Merci d’avance

    1. La lessive de cendre est très efficace quand on a brûle le bon bois : chêne (1/3)et charme (2/3) donnent de très bons résultats. Par contre, je laisse cendre et eau macérer au moins une semaine voir deux en touillant quand je passe devant… Ma mère, elle, est dans les landes. Elle se chauffe donc avec du pin et visiblement…sa lessive ne vaut pas la mienne ! J’ajoute du vinaigre au citron au rinçage car l’eau est très calcaire ici et franchement le résultat est super et pas gris du tout…après, si on peut sécher au soleil, le blanc est aussi plus franc.
      J’ai aussi des balles rebondissantes( 6 de tailles différentes)
      volées à mes enfants dans le tambour de la machine…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free