Les huiles essentielles, un soutien à l’arrêt du tabac

Le sevrage tabagique n’est pas une mince affaire. Patchs, gommes à la nicotine, acupuncture, yoga, autant de soutiens pour une période difficile. L’aromathérapie, qui est une technique naturelle,  peut également vous aider (renseignez-vous toutefois auprès d’un professionnel de la santé et des addictions avant de vous lancer seul). En effet, les huiles essentielles peuvent vous aider à réduire votre consommation en vue d’arrêter… Elles peuvent calmer les effets du sevrage, agir sur le système nerveux pour remplacer le besoin de nicotine et éventuellement remplacer le geste d’allumer une cigarette. Elles vont aussi “nettoyer” les poumons et les bronches pour un meilleur système respiratoire.

Les huiles essentielles” à effet calmant” :

 

  • L’huile essentielle d’orange douce est calmante, relaxante et apaisante;
    (attention huile à ne pas déposer sur la peau, car elle est photosensibilisante et ne pas confondre orange douce et orange amère.)
  • L’huile essentielle de  lavande officinale (appelée aussi lavande vraie ou fine), traite les angoisses, la nervosité, l’anxiété, la fatigue intellectuelle, elle est décontractante musculaire et nerveuse, aide en cas d’insomnie, de maux de tête et de migraines;
  • L’huile essentielle de  mandarine est calmante, relaxante et apaisante, c’est la reine de l’antistress pour lutter contre les angoisses;
  • L’huile essentielle de camomille romaine est apaisante et désinfectante, elle calme le système nerveux  et les tensions musculaires.
  • L’huile essentielle de marjolaine est relaxante et expectorante, elle soulage les difficultés respiratoires, elle agit sur l’hypertension artérielle comme vasodilatateur
    (attention son usage intensif peut entraîner des somnolences; à ne pas confondre avec l’origan qui est un tonique)
  • L’huile essentielle de myrte rouge, expectorante, antitussive et mucolytique, elle est aussi calmante.

 

Les huiles essentielles “fraîches” :

  • L’huile essentielle de menthe poivrée, antiseptique et tonique général, qui traite les maux de tête et la migraine, la fatigue intellectuelle, musculaire, nerveuse, les infections intestinales et pulmonaires, favorise la digestion et lutte contre la mauvaise haleine. Elle agit rapidement, stimule l’attention et atténue la fatigue.
    (Attention : elle annule tout traitement par homéopathie).
  • L’huile essentielle d’eucalyptus radié, anti-infectieux, antibactérien, antiviral. Expectorant (aide à évacuer les sécrétions) et mucolytique (aide à fluidifier les sécrétions). Décongestionnant nasal et respiratoire puissant.
  • L’huile essentielle de poivre noir, antalgique, anti-infectieux, expectorant, fluidifiant, tonique circulatoire.

 

En diffusion : Mélanger à parts égales huile essentielle de myrte + huile essentielle de mandarine + huile essentielle d’orange douce dans un diffuseur ou sur un mouchoir posé sur votre bureau. Vous pouvez également diluer ces huiles essentielles dans une huile végétale (amande douce par exemple) et déposer deux gouttes au creux du poignet afin de les respirer à chaque envie de fumer.

En inhalation : 2 à 3 fois par jour (ne pas dépasser 5 prises/jour)

 

Inhalateur Zen : Synergie idéale pour les personnes stressées et angoissées, de par son action sédative et calmante.

Inhalateur Menthe Eucalyptus : Cette formule est à utiliser pour apaiser les voies respiratoires, dégager le nez congestionné, aider au sevrage tabagique, grâce à ces principaux actifs. 

 

Rappel important: Les huiles essentielles utilisées pures sont irritantes pour la peau (certaines huiles, pas toutes) et les muqueuses, voire toxiques pour l’organisme. Elles ne sont pas solubles dans l’eau. Ne pas utiliser chez la femme enceinte ou allaitante.

Sources : Pranarôm, la bible de l’aromathérapie (Nerys Purchon), un grand merci à Laureline notre naturopathe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free