Les huiles végétales, bonnes pour le coeur

Bonnes pour le cœur, mais à consommer avec modération. Les huiles végétales ne doivent pas être écartées des cuisines, selon l’étude menée par les Universités du Missouri et de l’Illinois. L’un des auteurs, le nutritionniste Kevin Fritsche, explique : « Nous ne disons pas qu’il faut consommer de l’huile végétale sans arrêt. Mais nos recherches suggèrent qu’on peut réussir un régime sain pour le cœur en utilisant de l’huile de tournesol, de soja, de maïs plutôt que des matières grasses animales lorsqu’on cuisine. »

Les chercheurs ont prouvé que les omega-6 (acides linoléiques) présents dans ces huiles diminuent le niveau de cholestérol dans le sang, et donc les risques de maladies cardiaques. Ils ont également montré que l’acide linoléique ne favorisait pas les inflammations. Kevin Fritsche et son collègue Guy Johnson recommandent de cuisiner avec ces huiles et d’en avaler entre 2 à 4 cuillères à table chaque jour.

Attention toutefois aux dosages car les omégas 6, contenus dans le maïs, sont déjà ingérés en grandes quantités par les animaux d’élevage que nous consommons. Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) rappelle qu’un excès d’oméga 6 couplé à un manque d’oméga 3 favorise l’obésité transgénérationelle, et précise : « La quantité d’oméga 6 ingérée durant ces quatre dernières décennies a considérablement augmenté (+ 250 %) tandis que celle d’oméga 3 a baissé de 40 %, déséquilibrant ainsi le rapport oméga 6/oméga 3 par rapport aux apports recommandés. »

L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), elle, préconise un rapport de cinq omégas 6 pour un oméga 3 consommé. Pensez donc à manger souvent du poisson ou à cuisiner des fruits et légumes frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free