Les indispensables de la maison : bicarbonate, percarbonate et cristaux de soude

66 BILLET BICAR & CO 1

Zéro pointé pour la javel : nocive pour la santé et pour l’environnement, elle favorise le développement de bactéries résistantes et son efficacité dans le temps est très limitée. Pire, elle ne contient pas de tensioactifs…Et donc elle ne nettoie pas ! Bref, on la bannit de nos placards, et on la remplace par des produits naturels (si, si, c’est possible !) :  à eux trois, bicarbonate, percarbonate et cristaux de soude la remplacent utilement, les effets négatifs en moins.

Quel bicarbonate pour quel usage ?

S’il ne nous viendrait pas à l’esprit de nous badigeonner de percarbonate ou de cristaux de soude, le bicarbonate peut quant à lui être intégré dans notre routine slow. Gommage maison, dentifrice, déodorant…Sont autant d’utilisations possibles du bicarbonate en soin du corps.

Attention cependant, on n’utilise pas le bicarbonate de soude technique pour l’hygiène ! D’une pureté moins élevée, il est trop abrasif pour être utilisé sur la peau, on lui préférera donc le bicarbonate de soude cosmétique, spécialement dédié à cet effet.

Pour les mêmes raisons, si l’on s’en sert comme aide culinaire (poudre à lever…), on utilise alors du bicarbonate de soude alimentaire, qui peut être utilisé sans problème pour l’hygiène. Si l’on doit n’en choisir qu’un, ce sera donc celui-ci !

En revanche, rien ne nous empêche d’utiliser du bicarbonate de soude cosmétique ou alimentaire pour l’entretien de la maison : la différence se situant au niveau de la seule pureté, il sera tout aussi efficace que du bicarbonate de soude technique…Mais plus cher.

Bicarbonate, percarbonate, cristaux de soude : quelles différences ?

Composition

A ne pas confondre avec la soude caustique, dangereuse tant pour notre santé que pour l’environnement, bicarbonate, percarbonate et cristaux de soude sont tous trois issus du carbonate de sodium.

Le carbonate de sodium est un agent de surface tensioactif : il a des propriétés nettoyantes (à l’inverse de la javel, qui, rappelons-le, ne contient pas de tensioactifs). Dans la nature, on le trouve dans les gisements de natron (issus de l’évaporation des lacs salés). Au jour d’aujourd’hui, il est parfois encore extrait des gisements de natron, mais aussi fabriqué par l’Homme à partir de sel, eau et craie. On l’appelle également…Cristaux de soude !

Les cristaux de soude entrent donc dans la composition du bicarbonate, aux côtés d’eau et de dioxyde de carbone, et du percarbonate, où ils sont alors associés à de l’eau oxygénée (ce qui lui confère ses vertus blanchissantes).

Présentation

Le bicarbonate se présente sous la forme de poudre blanche, tandis que le percarbonate et les cristaux de soude ressemblent à une poudre cristallisée.

Biodégradabilité

Si tous trois sont 100% naturels, seuls le percarbonate et le bicarbonate de soude (tant qu’il n’atteint pas 60°C, auquel cas il se transforme en cristaux de soude) sont biodégradables.

Précautions d’usage

Si en principe le bicarbonate de soude, moins abrasif, ne requiert aucune précaution particulière, le percarbonate de soude et les cristaux de soude sont irritants, il convient donc de se protéger en les manipulant avec des gants.

Et bien évidemment, tous trois sont à conserver hors de portée des enfants, au même titre que n’importe quel produit ménager.

Le bicarbonate de soude : une poudre Tout en Un !

la-droguerie-ecologique-bicarbonate-de-soude-technique-1kgSi de ces trois produits nous ne devions en retenir qu’un, ce serait sans aucun doute le bicarbonate de soude : polyvalent, il remplace à lui seul l’assouplissant, le détachant, le désodorisant, les nettoyants pour tissus, la crème à récurer…Son seul bémol ? Il ne doit pas être utilisé sur de l’aluminium, ni sur des tissus en soie ou laine.

Seul, il nettoie et désodorise les tissus et moquettes. Et d’une manière générale, c’est un désodorisant hors pair : cendriers, litière de chat, frigos…aucune mauvaise odeur ne lui résiste !

Avec de l’eau en proportion plus ou moins grande, il agit comme assouplissant, détachant et blanchissant du linge. Il permet également de nettoyer les métaux, et fait office de poudre à récurer.

Associé à du vinaigre blanc, il forme une crème à récurer dont l’efficacité n’a rien à envier à celles que l’on trouve en grande surface…

66 BILLLET BICAR & CO TABLEAU

* Recette extraite du Cahier de recettes de la Droguerie Ecologique.

Le percarbonate de soude, l’allié du linge !

la-droguerie-ecologique-percarbonate-de-soude-1kgSi, comme le bicarbonate de soude, la liste des qualités du percarbonate est longue, on l’aime essentiellement pour prendre soin de notre linge : c’est un formidable blanchissant et détachant.

L’eau oxygénée que le percarbonate contient lui confère des propriétés oxydantes qui en font un excellent blanchissant : il redonne au linge blanc jauni par le temps tout son éclat ! Et surtout, aucune tache organique ne lui résiste : thé, café, vin, transpiration, herbe, encre, sang…

Note : Attention toutefois au linge délicat et au linge de couleur !

Compte tenu de sa teneur en carbonate de calcium, il est également un excellent nettoyant, et peut être utilisé pour le four, le réfrigérateur, les théières et bouilloires, les rideaux de douche, les poubelles, les carrelages…On retient également son efficacité sur les joints, en intérieur comme en extérieur, et en tant que désodorisant, particulièrement quand on l’associe au bicarbonate.

Les cristaux de soude : un décrassant hors pair !

la-droguerie-ecologique-soude-en-cristaux-500gPlus abrasifs que le bicarbonate et le percabonate, les cristaux de soude sont aussi plus détergents, et donc plus efficaces, ce seront donc des alliés de taille pour venir à bout des taches les plus résistantes.

Au rang de ses qualités, on l’apprécie donc pour son côté décrassant : hormis l’aluminium, le chêne et le châtaignier, on peut l’utiliser pour nettoyer les surfaces très encrassées, du réfrigérateur à la terrasse, en passant par les toilettes ou encore les canalisations, qu’il permet de déboucher.

Il est également utile pour nettoyer la vaisselle / les verres tachés et leur redonner leur éclat, et peut servir à la fabrication d’un liquide vaisselle ou encore d’un nettoyant multi-usages.

Et, comme le bicarbonate et le percarbonate, il a toute sa place pour soigner le linge : eau dure comme linge très sale ne lui résisteront pas !

Et vous, comment les utilisez-vous ?

@mariongreenweez

Crédit photo : Greenweez.com

4 thoughts on “Les indispensables de la maison : bicarbonate, percarbonate et cristaux de soude

  1. J’utilise seulement le bicarbonate de soude pour nettoyer les vasques de la cuisine et SBD, ainsi que la douche. Associé au vinaigre blanc, cela nettoie parfaitement bien et enlève toutes les tâches de calcaire! Le bicarbonate fonctionne très bien aussi pour désodoriser les tapis! En revanche, pour assouplir mon linge, j’utilise plutôt le vinaigre blanc.

  2. Pour nettoyer le four, saupoudrer de bicarbonate et d’eau en faisant comme une pâte. Laisser agir au moins une heure nettoyer avec une éponge au dos grattant. on obtient un four impeccable et on ne s’intoxique pas avec des produits nocifs…

  3. Peut-on utiliser du percarbonate de soude pour laver des rideaux en voilage devenus bien grisâtres avec temps ? Sinon, quel produit conseilleriez-vous pour qu’ils retrouvent leur blancheur d’origine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free