Les plantes ayant mauvaise réputation: le pissenlit et l’ortie

Souvent fichées comme « mauvaises herbes » le pissenlit et l’ortie sont néanmoins des plantes ayant de nombreuses vertus souvent inconnues.

LE PISSENLIT

SES ORIGINES

Le pissenlit est une plante poussant à l’état sauvage un peu partout dans le monde. Les parties utilisées sont notamment leurs racines séchées et les feuilles fraîches récoltées avant l’apparition de leurs bourgeons.

SES VERTUS

Le pissenlit est un concentré intéressant de nutriments.

Il est riche en provitamine A, très intéressant pour la bonne santé des yeux et de la peau. Il est également riche en vitamine B9, indispensable en période de grossesse.

Nous trouvons une quantité non négligeable de vitamine C dans les feuilles de pissenlit, idéale pour « booster » le système immunitaire et gagner en vitalité.

Nous retrouvons aussi du fer et du potassium dans cette plante.

Le pissenlit stimule l’appétit et facilite la digestion ce qui peut s’avérer utile en cas de lenteur digestive. C’est également une plante diurétique, très bénéfique en cas de rétention d’eau.

COMMENT LA CONSOMMER ?

Le pissenlit se consomme frais en salade, en infusion, en extrait liquide ou même en teinture mère.
La cueillette se fait au début du printemps avant l’apparition des bourgeons.
Il faut conserver le pissenlit au frais à l’abri de la lumière idéalement dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.
Les feuilles de pissenlit se consomment crus ou cuites.

UNE IDÉE RECETTE

La salade de pissenlit et betteraves rouges

  • 200g de feuilles de pissenlit fraiches récoltées au printemps avant l’apparition des feuilles
  • 1 grosse betterave rouge
  • 20g de pignons de pin
  • Quelques cubes de feta (facultatif)
  • 2 càs d’huile de noix
  • 1càs de vinaigre de xérès
  • Sel et poivre

L’ORTIE

 

SES ORIGINES

L’ortie est une plante poussant sur tous les terrains. Elle peut atteindre jusqu’à 1 m de haut et ses feuilles et sa tige sont recouvertes de poils urticants. L’ortie est une plante dite médicinale aux nombreuses vertus.
La cueillette se fait plutôt au début du printemps, comme le pissenlit !

 

SES VERTUS

C’est une plante reminéralisante et nourrissante (protéines, vitamine C, fer et calcium)

L’ortie étant une plante diurétique qui stimule la fonction rénale. Elle a pu faire ses preuves en cas de crises de gouttes et de calculs urinaires.
Etant également riche en minéraux, elle permet de lutter contre la fatigue et l’anémie par exemple.
C’est une plante anti diarrhéique très efficace en période de gastroentérite ou de diarrhée.

L’ortie est également un antihistaminique qui apaise les symptômes du rhume des foins.

COMMENT LA CONSOMMER ?

L’ortie se consomme toute l’année, cependant ses propriété actives sont plus efficaces si la consommation se fait au printemps.

Vous retrouverez cette plante sous forme d’infusion, de potage, de teinture mère, en gélules ou même en poudre.



UNE IDÉE RECETTE


Soupe d’orties à la pomme de terre

  • 2 grosses pomme de terre
  • 1 oignon
  • Feuilles d’orties
  • Crème fraiche
  • Sel et poivre

Laver et éplucher les pommes de terre et les oignons. Faites cuire à l’eau et ajouter les feuilles d’ortie 10 min avant la fin de cuisson.  Ajouter la crème fraîche et servez bien chaud.

A savoir : les feuilles d’ortie cuites ne sont plus irritantes.

LE BERRIGAUD Laureline, Diététicienne de l’Assiette Pensante

One thought on “Les plantes ayant mauvaise réputation: le pissenlit et l’ortie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free