Les Terriens creusent leur «dette écologique», d’après une ONG


« Nous sommes sur une trajectoire où nous allons avoir besoin des ressources de deux planètes bien avant le milieu du XXIe siècle »
, s’inquiète Global Footprint Network dans un communiqué du mardi 20 août 2013. D’après l’ONG, cette date marque le « Jour du dépassement », jour où la consommation en ressources naturelles de l’humanité à dépassé ce que la nature était capable de produire en un an sans entamer son capital.

« Aujourd’hui, plus de 80% de la population mondiale vit dans des pays qui utilisent plus que ce que leurs propres écosystèmes peuvent renouveler », précisent Global Footprint Network et le WWF, qui s’est joint à l’opération. Ils estiment qu’il faudrait 1,5 planète pour assurer nos besoins pendant 1 an, et ce, de façon durable. Pire : si tout le monde vivait au rythme d’un habitant moyen aux Etats-Unis, il faudrait quatre Terres ! Les associations s’intéressent également à l’Europe et expliquent que, s’ils ne dépendaient que de leurs frontières, les Suisses et les Italiens auraient besoin de quatre pays comme le leur. La France, elle, aurait besoin de 1,6 Hexagone.

D’après Global Footprint Network, le premier « seuil critique » a été franchi dans les années 70, avec la hausse de la consommation et de la population. Auparavant, la Terre parvenait à répondre aux besoins des hommes sans s’épuiser. L’ONG rappelle également que le « Jour du dépassement » arrive chaque année de plus en en plus tôt (dans les années 80, il tombait à la mi-novembre), preuve, d’après elle, que nos habitudes de vie sont de moins en moins soutenables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free