Ma cuisine Zéro Déchet : Les repas à emporter

Utiliser des sacs à vrac pour transporter ses courses alimentaires : fait. Les stocker dans des contenants en verre : fait. Si l’on a l’habitude de prendre ses repas à la maison, on n’a guère besoin de plus dans notre chemin vers une cuisine (presque) zéro déchet. En revanche, si notre vie professionnelle ne nous permet pas de rentrer chez nous au déjeuner, ou, tout simplement, si l’arrivée prochaine du printemps rime pour nous avec pique-nique sur l’herbe et autres repas d’extérieur, les choses se corsent ! Mais pas question pour autant de laisser le jetable s’inviter à notre table…

Pour limiter mes déchets, je fais moi-même !

En premier lieu, à moins de refuser gentiment les emballages à la boulangerie, chez le traiteur… Prendre des repas (presque) zéro déchet à l’extérieur implique de s’adonner aux joies du fait maison.  Non, on ne vous dit pas de vous lancer dans de la cuisine digne d’un chef étoilé !

La préparation d’un sandwich est probablement ce qu’il y a de plus facile à faire en cuisine : un bon pain (acheté sans son emballage !), quelques légumes et toute autre garniture qui vous fait plaisir !

Avantages :

  • Vous limitez autant que possible les multiples emballages,
  • Vous connaissez avec exactitude la qualité et la quantité des ingrédients composant votre sandwich
  • Vous êtes sûr(e) de manger un repas que vous aimez !

Un sans faute donc pour le sandwich maison… Quant aux en-cas, si comme moi vous avez du mal à résister à l’attrait d’une petite douceur à l’heure du goûter, on garde en tête que les choses les plus simples sont les meilleures : quelques fruits, des oléagineux, une tartine, ou même un carré de chocolat (noir !) si c’est aussi votre pêché mignon !

Et les plats chauds ? Inutile non plus de se lancer dans de la grande cuisine : de simples restes de repas ou une soupe faite en deux temps trois mouvements saura faire l’affaire ! Voyons maintenant quels contenants utiliser selon vos plats préférés :

125 BILLET ZD A EMPORTER 2

Je ne sais pas résister à un sandwich (ou un bon goûter…) :
j’opte pour les pochettes en tissu

Avis aux amateurs de sandwichs (ou en-cas !) : désormais, il est facile de se procurer des pochettes en tissu destinées à éviter le recours à l’aluminium, film transparent ou tout autre emballage traditionnellement utilisé à cet effet.

Mon coup de cœur ? La pochette à sandwich de chez Roll’Eat. Lavable en machine, cette pochette est réutilisable jusqu’à l’usure (sa durée de vie est estimée à 6 ans, plus ou moins selon nos habitudes de consommation). Et surtout, elle est conçue pour pouvoir être utilisée comme set de table une fois notre sandwich entre nos mains !

Pour nos bouts de chou, la marque propose également des pochettes plus petites parfaites pour accueillir un petit sandwich ou goûter (mais non dépliables). Pour nos bouts de chou, la marque Qwetch propose également des poches à goûter, aux dimensions similaires.

Vous n’avez pas envie d’investir dans des pochettes toutes faites ? Si vous avez sous la main des carrés de tissus, le furoshiki pourrait vous plaire !

Je préfère la récup aux pochettes en tissu toutes faites :
je m’essaye à l’art du furoshiki

Si, lors de la frénésie des achats de Noël, vous vous êtes demandé comment réaliser des emballages cadeaux les moins générateurs de déchets possibles, les furoshikis n’ont pas du échapper à votre œil avisé !

Cette pratique traditionnelle qui nous vient du Japon et qui consiste à plier un carré de tissu d’une certaine manière pour emballer les objets que l’on souhaite (cadeaux mais aussi pourquoi pas en-cas !) a en effet le vent en poupe…

Pour fabriquer votre furoshiki, dans une logique totalement zéro déchet, vous pouvez tout simplement upcycler des chutes de tissu de forme carrée. Différentes techniques de pliage existent, comme celles présentées sur le site Blue Marguerite.

Astuce : si vous n’avez pas de chutes de tissus à disposition, vous pouvez vous procurer des furoshikis auprès de jeunes marques françaises connues pour leur engagement en faveur du zéro déchet, comme Lamazuna.

125 BILLET ZD A EMPORTER 3

Je n’ai d’yeux que pour les repas chauds :
je privilégie la lunch box

La « lunchbox », littéralement « boite à déjeuner », est très pratique pour transporter et conserver nos repas chauds (et même nos soupes !). Il en existe de différents formats et de différentes tailles, à choisir en fonction de nos besoins. Et, comme les pochettes en tissu, il en existe de spécialement conçues pour le goûter de nos enfants.

Si vous êtes un(e) inconditionnel(le) des repas chauds, c’est définitivement ce contenant qu’il vous faut !

Je ne m’étendrai pas sur ce dernier contenant ultra pratique, car je vous avais expliqué il y a quelques mois comment bien choisir votre lunchbox (avec en prime les 3 astuces de Claire, cliente ambassadrice, pour que la préparation de nos repas au travail soit sereine !).

Et vous, quels sont vos incontournables pour des repas à emporter zéro déchet ?

@mariongreenweez

Crédit photo : Greenweez.com

4 thoughts on “Ma cuisine Zéro Déchet : Les repas à emporter

  1. Super article, j’aime beaucoup la pochette qui sert de set.
    Ici on a opté pour des pochettes en tissu pour les goûters de Petite Lune mais pour mes repas à moi j’utilise encore l’option tupp tupp plous léger dans les transports. Je vais essayer de changer ça 😉

    1. Bonjour !

      Merci beaucoup pour votre retour 🙂 ! J’aime beaucoup aussi cette pochette, non contente d’être jolie (elle existe en d’autres déclinaisons également), elle est ultra pratique ! Courage pour la transition, ce n’est pas évident, mais quand on l’a faite… On se demande comment on faisait avant 😉 !

      Belle journée !

  2. J’utilise au quotidien divers emballage zéro déchet : bocal de compote en verre pour ma soupe maison, c’est étanche, on retire le couvercle métallique et zou au micro-onde au travail, tup…re en verre pour mes salades, petits bocaux en verre type petites confitures pour mes mélanges de graines spécial coup de pompe…pas cher, pas de panique si on l’oublie/ le perd et réutilisable des années!!
    Bravo pour votre blog

    1. Bonjour,

      Merci pour votre retour d’expérience 🙂 . En effet les bocaux vides se prêtent volontiers à conserver la plupart de nos denrées alimentaires, dans une démarche totalement zéro déchet, qui plus est certains sont tellement jolis que cela fait mal au coeur de les jeter même s’ils sont recyclés !

      Et merci beaucoup, je suis ravie que vous preniez plaisir à nous lire 🙂 .

      Belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free