Ma cure de spiruline (Pérégrine, cliente ambassadrice)

spiru1.1

Il y a un an je suis devenue flexitarienne (viande ou produits de la mer – en quantité raisonnable – le midi, végétalienne le soir).

Bien entendu, on ne se lance pas dans l’aventure sans se renseigner et je n’ignorais alors rien des alliances parfaites de protéines végétales, ainsi que des super aliments qui allaient m’aider dans ma quête d’un corps sain.

La spiruline en faisait bien sûr partie et, comme beaucoup d’autres aliments que je n’avais jamais testés, j’ai décidé d’expérimenter cette algue dont on disait tant de bien !

Mais au juste, qu’est ce que la Spiruline ?

Appelée également « herbe des Incas », cette algue présente sur terre depuis l’origine de la vie possède des propriétés tellement exceptionnelles qu’elle est actuellement étudiée aussi bien pour résoudre les problèmes de la faim dans le monde, que pour une éventuelle colonisation extra-terrestre (c’est vous dire !).

Ses bienfaits :

  • Selon son origine, elle peut contenir jusqu’à 70% de protéines parfaites (seul végétal ayant l’équivalent des protéines animales), c’est-à-dire autant que dans un œuf. Elle est donc particulièrement recommandée si vous êtes végétalien, sportif, ou en perte d’appétit.
  • Elle contient également du fer en grande quantité, élément dont la plupart des femmes manquent, bêta-carotène, vitamine B12, chlorophylle (qui purifie l’organisme et favorise la production de globules rouges), calcium, magnésium mais aussi d’autres minéraux, vitamines, acides gras essentiels, molécules anti-oxydantes, etc.

Pour ma part, je l’utilise en cure, quand je me sens en baisse de tonus et elle est assez rapidement efficace. Cette année, j’ai aussi décidé d’en prendre en automne afin de prévenir les affections hivernales et, pour l’instant – je touche du bois – cela m’a plutôt bien réussi.

Comment se déroule la cure ?

Posologie : 

Il est préconisé d’en consommer de 2 à 6g/j, selon la sensibilité de votre organisme. En effet, la spiruline ayant une action détoxifiante, elle peut provoquer des effets secondaires mineurs mais ennuyeux, comme, dans mon cas, quelques désordres intestinaux.

J’ai débuté par la dose minimale, puis ai augmenté par pallier, et me suis arrêtée à celle qui me convenait le mieux, c’est-à-dire 3g pour ma part. Actuellement, je termine ma boîte avec seulement 1g  et ai entamé une cure de rhodiola, une plante adaptogène, au même titre que le ginseng, qui a l’avantage de réduire la fatigue, augmenter la qualité du sommeil (insomniaque, j’ai gagné deux heures de sommeil grâce à cette plante !) et de soutenir le système immunitaire.

Je pense que mon corps s’est accoutumé à la spiruline et profite moins bien de ses bienfaits. Certains recommandent d’ailleurs de ne pas dépasser trois semaines de cure et d’alterner avec la chlorella, une autre variété d’algues.

Personnellement, je varie tout au long de l’année (ginseng, gelée royale, propolis, etc.), pour profiter des trésors que la nature nous offre sans surcharger mon organisme.

Poudre ou comprimés, au choix !

spiru1.2J’ai testé la version en poudre et celle en comprimés.

→ La poudre m’a semblé plus efficace mais a un aspect et une odeur qui peut en rebuter plus d’un… Vous pouvez la mêler à un yaourt, un potage ou – et je vous le conseille – à un jus de fruits. Le goût est alors assez neutre, l’odeur disparaît, mais il reste la splendide couleur verte et une texture un peu particulière (à moins que vous n’optiez pour la version smoothie).

→  Les comprimés ont l’avantage de n’avoir ni goût, ni odeur, de pouvoir être dosés facilement, mais vous perdez une partie des bienfaits puisque l’organisme va devoir les dissoudre. Les versions en gélules sont les moins intéressantes car elles sont encore moins bien assimilées. Leur taille peut cependant mieux convenir aux enfants.

Il est très important de vérifier l’origine de votre spiruline et d’éviter les versions bon marché, en provenance de Chine, par exemple, car, comme tout végétal, cette algue peut absorber des métaux lourds, néfastes à l’organisme. Celle que j’ai choisie de tester sur Greenweez, Phytoceutic Spiruline, est cultivée en France, se présente sous forme de comprimés qui contiennent chacun un gramme de spiruline.

 …

En conclusion, que vous soyez sportif, convalescent, végétarien/végétalien, en manque de tonus, anémique, désireux de renforcer vos défenses immunitaires, carencé, au régime, immunodéficient, âgé, cette algue « miraculeuse » est faite pour vous !

Par précaution, il est déconseillé d’en consommer si vous êtes enceinte, allaitez, suivez une chimiothérapie ou avez de la fièvre. Et bien sûr si vous êtes allergique aux algues !

 

Pérégrine, cliente ambassadrice

Pour se rendre sur son blog c’est ICI !

 

 

Sources :

http://mr-ginseng.com/spiruline/

http://www.medisite.fr/aliments-et-vertus-sante-la-spiruline-une-algue-miraculeuse.1643.74.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free