Mesurer CO2 et méthane : la nouvelle mission des satellites

Le 23 janvier, une fusée japonaise a mis en orbite un satellite chargé de : « regarder la Terre respirer ».

Le 23 janvier, une fusée japonaise a mis en orbite un satellite chargé de : « regarder la Terre respirer ». En effet, dans le cadre d’études sur les évolutions environnementales, des scientifiques veulent examiner de plus près la production des gaz à effet de serre, ainsi que les quantités de ces gaz réellement absorbées par les forêts et les océans. Pour l’instant, de grandes partie de la planète n’étaient quasiment pas contrôlées (notamment les océans, l’Afrique, le Proche-Orient ou encore l’Amérique du Sud).

Il faut savoir que ces recherches seront aussi cruciales pour l’élaboration du cadre prévu pour succéder en 2013 au protocole de Kyoto. Une diminution de moitié, d’ici à 2050, des émissions de gaz à effet de serre a été évoquée en décembre 2008 à Poznan, en Pologne, lors d’une conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Avec le satellite Ibuki, tel est son nom, les scientifiques espèrent évaluer plus précisément les besoins de réduction.

ibuki.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free