Mieux manger et moins gaspiller

Restaurateurs, grandes surfaces, particuliers.. . Nous sommes tous concernés par le gaspillage alimentaire, car chaque année, 17 millions de tonnes de nourriture sont jetées en France (dans le monde, c’est un tiers de la production alimentaire qui part à la poubelle). Un comble lorsque l’on sait que, dans le même temps, 3,5 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire !

La semaine dernière, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll a présenté son plan national de l’Alimentation. Au menu : l’accès à une alimentation de qualité pour tous, l’éducation de la jeunesse, l’ancrage territorial, et la lutte contre le gaspillage. Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement compte notamment agir sur la restauration collective, en atteignant 40% de produits de proximité d’ici à 2017. Autre piste : faciliter les dons de fruits et légumes aux associations caritatives.

Du côté des grandes surfaces, les choses changent peu à peu également. Les enseignes Intermarché et Monoprix ont par exemple proposé des fruits et légumes « moches » (pommes tachées, carottes difformes, concombres tordus…), des produits souvent détruits par les producteurs car invendables. Mais la forme n’altère en rien le goût !

A la maison aussi, vous pouvez agir en changeant quelques habitudes. Voici nos conseils :

-Faites vos courses le ventre plein pour ne pas vous laisser tenter
-Regardez ce que contient votre frigo, et préparez des menus avant de faire vos courses. Cela vous permettra de n’acheter que ce dont vous avez besoin
-Rangez votre frigo pour mettre en évidence les aliments qui doivent être consommés rapidement. Placez les produits à la bonne place en fonction des zones de fraîcheur (les fruits, légumes et fromages se placent dans la zone la moins froide, à l’inverse des viandes ou de la crème fraiche)
-Évitez d’utiliser des boîtes opaques ou du papier aluminium pour couvrir vos restes, car ils masquent le contenu
-Respectez les dosages indiqués sur les recettes
-Faites attention aux étiquettes : la DLC (« Date limite de consommation ») s’applique aux denrées périssables, mais pas la DLUO (« Date limite d’utilisation optimale », ou « À consommer de préférence avant le … ») qui peut être dépassée de quelques jours. Elle indique juste que la qualité du produit peut être altérée
-Dans la corbeille de fruits, enlevez ceux qui sont abîmés car ils contaminent les autres
-Accommodez les restes en wok, en gratin, en pain perdu, en ratatouille, en soupe…
-Avant de jeter, faites travailler vos sens : sentez, goutez, regardez !
-Pensez à congeler
-Nettoyez régulièrement votre frigo pour éviter la prolifération des bactéries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free