Noël blanc et changement climatique

A cause du changement climatique, plus de neige à Noël. La tendance devrait se confirmer dans les années à venir.

Un article tiré du site www.europe1.fr indique que “face au réchauffement climatique, les “Noël blanc” sont devenus de plus en plus rares dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord au cours du siècle dernier. Et la tendance devrait s’accentuer encore d’ici 2100. A Paris par exemple, l’événement est jugé actuellement rare et devrait être très exceptionnel dans les cent ans à venir.”

Pour étayer leurs propos, ils citent des témoignages d’experts météorologues et climatologues. Un Noël blanc à Paris deviendrait en effet une vraie exception, de même qu’à Londres ou Berlin.

Il est vrai que compte tenu des températures actuelles en France on entend de nombreuses remarques sur le changement climatique, une illusion d’après les frileux ! Il faut bien se rendre compte que l’échelle de temps humaine et l’échelle géologique ne sont pas vraiment les mêmes… Un réchauffement de 1°C de la surface du globe sur vingt ans est incroyablement rapide à l’échelle de la Terre, et on en voit déjà les répercussions, alors qu’à l’échelle d’une vie humaine cela peut en effet paraître lent. C’est bien pour cela que dans le développement durable, la notion de l’héritage laissé aux générations futures est tellement importante.

Alors juste avant de changer d’année, essayons d’imaginer nos successeurs sur la planète en 2108, dans cent ans, et voir quel message nous souhaiterions leur transmettre et quelle conversation nous pourrions avoir avec eux… Peut-être qu’en 2009 nous allons finalement appliquer nos bonnes résolutions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free