Parcs écologiques : nouvelle visite incontournable des vacances

À l’image du zoo historique de Buenos Aires, en Argentine, qui fermera ses portes après 140 années d’existence, relâchant plus de 1 500 animaux et qui devrait se reconvertir en parc écologique, des espaces dédiés à la découverte de l’écologie et de la nature existent déjà en France.

En Mayenne, Echologia, « le premier grand observatoire d’écologie en Europe », a vu le jour en 2012. Ainsi, 70 hectares d’anciennes carrières industrielles ont été réhabilités de manière écologique et touristique afin de préserver et de valoriser ce site exceptionnel. Piscine naturelle, cabanes flottantes et tipis, enclos pour animaux, activités aquatiques… Ici, tout est mis en oeuvre pour aider la biodiversité à se reconstituer. De nombreux loisirs sont proposés afin de découvrir le parc : plongée, jeux de rôles grandeur nature, sentier pédestre, tir à l’arc, canoë ou encore pêche à l’écrevisse. En bonus : l’opportunité de passer la nuit sur place, dans des logements insolites, accueillant jusqu’à 120 personnes aujourd’hui, une capacité d’hébergement qui devrait tripler d’ici cinq ans.

Plus au sud, du côté d’Anglet, Izadia est un modèle de parc écologique, dédié au littoral sableux des Pyrénées-Atlantiques. Sur 14 hectares, il permet de sensibiliser le grand public au « milieu dunaire », tout en responsabilisant les citoyens à la gestion durable de cet espace. Ouvert en 2007, il a accueilli l’année passée 15 000 visiteurs sur ses sentiers, entre lagune et marais, pelouse sableuse et pinède. Cet été, de nombreuses activités en lien avec la nature sont proposées : yoga, fabrication de bateau à partir d’éléments naturels, observation des étoiles et même exposition artistique.

En Isère, le parc écologique Terre vivante, de 50 hectares, se veut plus pédagogique. Il accueille un centre de formation depuis 1994 : lieu de découverte, d’apprentissage et de stage pour découvrir les bonnes pratiques liées à la terre : démarrer son potager bio, élever des abeilles ou des poules, fabriquer son chapeau en vannerie, …

Enfin, le parc écologique de Senlis, dans l’Oise, accueille gratuitement, depuis 1993, les visiteurs sur son espace de 9 hectares. Dans un écrin de verdure, la municipalité invite les visiteurs à découvrir la trentaine d’espèces animales présentes dans le parc. Cet été le parc invite les visiteurs à en apprendre un peu plus sur la libellule déprimée, le martin-pêcheur et le roseau.

Photos : Izadia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free