Pulpe de Vie, la cosmétique gourmande

Qu’apportent les fruits et légumes en cosmétique ?
Ils sont riches en vitamines, en antioxydants, et en minéraux, et contribuent donc naturellement au bien-être de la peau. Chaque fruit ou légume à sa spécificité : le melon nourrit, la tomate purifie, le kiwi répare, la pêche adoucit, la carotte illumine le teint… Bref, la nature fait bien les choses ! C’est pour cela que chaque cosmétique bio Pulpe de Vie  contient au minimum 20% de fruits et légumes.

Justement, expliquez-nous comment l’idée de créer cette marque vous est venue…
En 2009, la crise financière commençait et le contexte était très morose. J’avais envie de casser cet état d’esprit. Ayant longtemps travaillé dans la cosmétique, j’ai décidé d’amener de la bonne humeur dans la salle de bains, avec des produits fun, colorés et qui sentent bon. L’aspect bio, naturel et local s’est ensuite imposé de lui-même, car il correspondait à mes valeurs.

Comment avez-vous élaboré les recettes ?
Je me suis énormément documentée, et j’ai travaillé avec des experts. Un laboratoire m’aide à formuler et à conditionner les produits, et une entreprise fondée par des botanistes transforme les fruits et légumes en cosmétiques (eaux et huiles). C’est aussi elle qui se charge de les acheter auprès de petits producteurs du Sud de la France. Mais je tiens à préciser que ces fruits et légumes ne sont pas destinés à la consommation : ils viennent de surproduction ou sont mal calibrés pour la grande distribution, et n’auraient de toute façon pas été vendus.

Quels sont les points forts de Pulpe de Vie ?
Nos produits cassent complètement les codes de la cosmétique bio traditionnelle ! Fini les packagings beiges ou marrons, nous proposons des emballages colorés, des noms amusants (par exemple, notre gommage corps s’appelle « Gratouille-moi »), et des conseils d’utilisation un peu décalés. C’est ça, la cosmétique bonne humeur ! Les produits Pulpe de Vie se démarquent aussi dans leur composition, car nous utilisons des fruits frais bio 100% naturels. Il n’y a aucune substance chimique dans nos crèmes visage. Nous avons aussi fait le choix de ne pas mettre d’huiles essentielles dans nos produits, car elles dégagent des odeurs fortes qui ne plaisent pas à tout le monde, et sont contre-indiquées pour les femmes enceintes.

Pourquoi s’engager dans le développement durable ?
Parce que c’est mon éthique. Je ne dénigre pas les marques qui font de la cosmétique conventionnelle, c’est leur choix, mais je me suis toujours tournée vers la naturalité. Ce qui me gène, ce sont les marques qui ont un double-discours, se revendiquant « naturelles » juste parce qu’elles ont éliminé le paraben de leurs produits. Le paraben n’est qu’un conservateur parmi d’autres. Et par quoi a-t-il été remplacé ? Il y a aussi un problème d’éducation des consommateurs en matière de cosmétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free