Que faire de votre vieux sapin ?

Envie d’accueillir le même sapin dans votre salon l’année prochaine ? Plantez-le donc dans votre jardin. Attention, seuls les sapins en pot et dont les racines ont été préservées auront le droit à ce traitement de faveur. Le jour de sa replantation (on évite un jour de gèle), imbibez copieusement la motte du sapin et ajoutez du terreau dans le futur foyer de votre arbre de Noël. 

Si vous souhaitez vous débarrasser de votre sapin, vous pouvez le transformer en compost ou en bois de chauffe. Vous habitez en appartement ? Les mairies organisent généralement des collectes pour récupérer les sapins et les recycler. Une nouvelle vie commence alors pour ces conifères sous forme de broyat pour les jardins. Déposé au pied des massifs des espaces verts, ce broyat évite l’apparition de mauvaises herbes et l’évaporation de l’eau du sol. Bon plan : des points de dépôt sont parfois répartis dans les villes jusqu’à fin janvier. Il y en a ainsi plus de 100 rien qu’à Paris où 39 000 sapins ont été collectés l’an dernier. Pour plus de renseignements, contactez votre mairie.

Certaines enseignes reprennent également votre sapin en échange de bons d’achat ou d’autres plantes. Dernière option : les déchetteries. Aucune discrimination à leurs portes ! Ici, tous les arbres sont les bienvenus : les petits, les gros, les rabougris… 

Pensez enfin à transporter votre sapin dans un sac Handicap International. Une bonne initiative qui fête cette année ses 20 ans. La production de ces sacs biodégradables et compostables, vendus 5 euros l’unité, est entièrement réalisée par Handicap International. Préparé et conditionné par des personnes handicapées dans le Rhône, le sac à sapin a permis de récolter, en 2012, plus de 700 000 euros qui ont servi à financer les missions sociales de l’association.
 
Crédit photo : © drubig-photo – Fotolia.com
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free