Quels jouets pour mes enfants à Noël?

Inoffensifs les jouets ? Pas si sûr. Même s’ils sont estampillés du label CE, qui contrôle le respect des règles de sécurité chez les fabricants, ils renferment parfois des substances chimiques dangereuses. Ainsi, les jouets en plastique peuvent contenir des phtalates susceptibles de perturber le système hormonal, les puzzles en bois contreplaqué des métaux lourds et les ours en peluche des retardateurs de flammes dangereux pour la santé.
Rappelons tout de même que la réglementation que limite les phtalates et le BPA dans les jouets.

Le hic ? Pour les jouets, il n’y a aucune obligation d’afficher la composition, comme pour les cosmétiques ou les produits alimentaires. Or, les enfants sont plus vulnérables que les adultes. Pourquoi ? Parce que leur épiderme est plus perméable, leurs poumons et leur système immunitaire en pleine formation. Sans oublier que les bébés ont tendance à tout mettre à la bouche.

En 2009, 60 millions de consommateurs a détecté des substances à risques dans trente jouets sur les soixante-six testés. Le DEHP, un phtalate considéré comme reprotoxique, était même présent dans quatre articles, dont deux pochettes siglées Hello Kitty. Autre enseignement de cette étude : il faut bien choisir les jouets en bois car tous ne se valent pas. Certains dégagent du formaldéhyde, un irritant cancérigène contenu dans le vernis, la colle, les résines, l’aggloméré… Excluez donc les jouets en contreplaqué avec du vernis, et privilégiez, au contraire, ceux conformes aux exigences européennes. Pour le bois des jouets et le carton des emballages, vérifiez que le bois provient bien de forêts gérées durablement. Sans oublier qu’il existe de très beaux jouets en carton : jeux de carte, nichoirs, animaux à assembler et peindre…

Mieux vaut opter pour des jouets portant les labels Oeko-Tex-Standard100 ou encore Spiel gut qui assure l’absence de produits chimiques. Renseignez-vous également sur le lieu de fabrication, sachant que seuls 5% des jouets sont conçus en France.

Quelques exemples de marques éco-responsables ? Boikido, petite entreprise française, qui propose des jouets en bois provenant de forêts gérées de manière responsable (mention FSC)  et des articles de puériculture. Mais aussi Diabolo Kids, spécialiste des mobiliers en bois massif décorés avec de la peinture à l’eau, et Janod, dont l’offre de jouets en bois est très variée (cuisine, maisons de poupée, guitare, etc). Ou encore Haba qui utilise du bois PEFC, issu de forêts allemandes gérées durablement, de la peinture non toxique à base d’eau et des tissus issus de l’agriculture biologique certifiés GOTS. Rassurez-vous, vous trouverez de tout parmi les joujoux éthiques, autant des jeux d’imitation que des jeux de construction.

Vous pouvez enfin consulter en ligne le guide des jouets du WEFC, association qui demande, entre autres, de faire interdire les perturbateurs endocriniens dans les jouets en France et en Europe.

Crédit photo : Janod

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free