(Re)Découverte du Savon de Marseille

Depuis mon retour au naturel, je renoue avec certaines habitudes que ma mère ou ma grand-mère avaient quand j’étais plus jeune. Finalement le naturel, le zéro déchet et tous ces mouvements nous montrent pour la plupart que les comportements de consommation puisent dans les modes de vie d’il y a quelques dizaines d’années. Le but ? Redevenir slow, préconiser la polyvalence d’un produit, sa durabilité. Et c’est dans cet esprit que j’ai renoué avec le savon de Marseille, un classique qui est devenu banal et a été tellement détourné qu’il a perdu ses lettres de noblesses. Aujourd’hui je vous propose de découvrir ou redécouvrir ce savon typiquement français qui a beaucoup plus d’utilisations qu’on ne le croit :

Les origines du savon de Marseille

Pour la petite anecdote, le savon de Marseille est inspiré du savon d’Alep qui existe depuis des centaines d’années et qui était importé dans tout le bassin méditerranéen. Les phocéens de l’époque, voulant préconiser la production locale, ont décidé d’en fabriquer un à base d’huile d’olive et de soude uniquement. Le procédé de fabrication est unique et très peu de savonneries le respectent encore aujourd’hui, c’est pourquoi il en existe de moins en moins et qu’il est de plus en plus difficile de mettre la main sur de l’authentique savon de Marseille. Il semblerait que 95% des savons dits de Marseille qui existe sur le marché sont des faux ! Pour être sûre de l’authenticité de celui-ci, vous devez vérifier que celui-ci est gravé du nom de la savonnerie et qu’il a la mention 72% d’huile.

Il existe des savons de Marseille blancs, où la dose d’huile d’olive est réduite pour une plus grande dose d’huile de palme (à vous de choisir ici si vous cautionnez ou non l’huile de palme), celui-ci est parfait pour le linge. Puis on retrouve des savons plus verts/marrons qui, eux, sont les traditionnels à base d’huile d’olive.

Mes utilisations du savon du Marseille

Le savon de Marseille est tellement polyvalent qu’il s’utilise pour à peu près tout ce qui est a trait au nettoyage. De nombreuses personnes le préconisent dans le cadre de l’hygiène en nettoyant corps, visage et cheveux, ce qui, à mon sens, n’est pas sa meilleure utilisation. En effet, le procédé de fabrication du savon de Marseille nécessite une importante phase de chauffe, ce qui a pour conséquence de supprimer toute la glycérine et l’effet gras des huiles utilisées dans sa fabrication. De ce fait, suite à une utilisation trop régulière de celui-ci, la peau et le cuir chevelu auront tendance à s’assécher. Pour votre corps, à la place du savon de Marseille (ou d’Alep qui a sensiblement les mêmes conséquences), choisissez un savon saponifié à froid.

Râpé pour en faire une lessive

Faire une lessive liquide maison est étonnamment facile et rapide. L’ingrédient de base de ma recette est le savon de Marseille en copeaux. Pour 1 litre de lessive il vous faut 50 grammes de copeaux à mélanger avec d’autres ingrédients tout aussi naturels. Si vous n’avez pas l’envie d’acheter des copeaux vous pouvez tout à fait râper votre pain de savon de Marseille.

En nettoyant

Depuis toute jeune, je ne lave pas mon linge délicat à la machine à laver et c’est une des raisons qui font que mes vêtements les plus fragiles et mes sous-vêtements me durent très longtemps. Et depuis tout jeune je le fais avec une bonne vieille savonnette ! Depuis que j’utilise du vrai savon de Marseille je constate toutefois que l’effet détachant est plus important et que le pain dure beaucoup plus longtemps. Ici il faudra impérativement utiliser du savon de Marseille blanc. Vous pouvez également laver vos pinceaux à maquillage et vos cotons démaquillants lavables avec votre savon de Marseille, l’effet est presque magique !

En “liquide” vaisselle

Lorsque je manque de liquide vaisselle, je n’hésite pas à utiliser mon pain de savon de Marseille. Il dégraisse, fait briller ma vaisselle et est tellement économique que je pense tenir une année entière avec le même savon. C’est une alternative écologique également qui ne produit aucun déchet et qui est sans conséquence sur l’environnement puisque le savon de Marseille est 100% naturel.

Le savon de Marseille, un produit à tout faire ? 

Certains l’utilisent contre les pucerons, d’autres pour se brosser les dents ou pour éviter les crampes nocturnes ! Le savon de Marseille est vraiment un produit multi-fonctions et vous trouverez forcément deux ou trois façons de l’utiliser et de rendre votre vie plus écolo 😉.

 

A très vite,

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free