Salvia, votre santé au naturel

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?
C’est une méthode de soin par les huiles essentielles. On utilise les molécules actives naturellement présentes dans les plantes pour combattre certains maux (problèmes cutanés, mauvaise circulation, douleurs aux articulations…), mais aussi pour la détente, la beauté ou l’hygiène. Bref, le champ d’action est très vaste.

Pourtant, certains ont du mal à croire à la thérapie par les plantes…

C’est parce que la médecine classique s’est généralisée dans nos sociétés. Mais allez en Chine ou en Inde et vous verrez que tout le monde se soigne par les plantes. Mais dans un monde tourné vers la rentabilité économique, elles apparaissaient moins intéressantes car elles ne sont pas brevetables. Or, les plantes ont prouvé leur utilité pendant des siècles ! On sait, par exemple, que l’armoise annuelle combat efficacement le paludisme, responsable de plus de 580.000 décès dans le monde en 2013. Pourquoi ne pas la rendre plus accessible ? Certaines huiles essentielles ont également été reconnues scientifiquement, études publiées à l’appui.

Pourquoi vous êtes-vous intéressé à l’aromathérapie ?
C’est une coutume familiale : mon père, Luc Grossin, a été l’un des premiers aromathérapeutes d’Europe. Il avait un cabinet de consultation à Paris et, pendant plus de 30 ans, il a imaginé et testé des formules à base de plantes pour soigner ses patients. Un jour, il a eu envie de fabriquer lui-même ses formules les plus efficaces ; il a donc créé son laboratoire, Salvia. J’ai repris le flambeau en 2008, après avoir travaillé à l’étranger.

La société existe depuis plus de 25 ans. Qu’est-ce qui fait sa force ?
D’abord, toutes nos formules ont été testées auprès des patients et ont fait leur preuve sur le terrain. Les flacons sont très concentrés et nous n’hésitons pas à utiliser des huiles essentielles chères si nécessaire, ce qui renforce davantage l’efficacité des produits. Ensuite, nous avons pré-dosé les flacons. C’est une garantie de sûreté, car de plus en plus de gens achètent des huiles essentielles sans vraiment savoir les manier.

En quoi l’aspect ‘développement durable’ était-il important ?
Là encore, c’est une coutume familiale. Pour nous, il était évident de fabriquer des produits biologiques, pour préserver à la fois l’environnement et la santé des utilisateurs (nos produits sont labellisés AB, Cosmebio et Cosmos Organic). Nous avons également exclu tous les éléments marins, afin d’éviter la surpêche. Ainsi, notre source d’Oméga 3 se trouve dans les graines de périlla bio, qui contiennent naturellement plus de 65% de cet acide gras essentiel. Enfin, dans la mesure du possible, nous privilégions les fournisseurs installés en France.

Quels sont vos projets ?
Innover encore et toujours, et surtout asseoir nos formules pour faire connaître l’aromathérapie, une alternative naturelle et bénéfique. En biologique, c’est encore mieux pour la santé, l’environnement et les générations futures. Ne les oubliez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free